Violences faites aux femmes :

Marche blanche


Publié / Actualisé
La traditionnelle marche blanche pour dire non aux violences faites aux femmes se déroulera le samedi 22 novembre 2008. Cette année, ce défilé symbolique ainsi que les différentes manifestations organisées dans les écoles sont pilotés par des associations militantes réunies en collectif et soutenues par le conseil général.
La traditionnelle marche blanche pour dire non aux violences faites aux femmes se déroulera le samedi 22 novembre 2008. Cette année, ce défilé symbolique ainsi que les différentes manifestations organisées dans les écoles sont pilotés par des associations militantes réunies en collectif et soutenues par le conseil général.
La Réunionnaise Mémona Hintermann, journaliste et grand reporter à France 3 sera l'invitée d'honneur de la marche blanche organisée par le collectif d'élimination des violences intra familiales. Ce collectif qui rassemble depuis juin 2008 des associations engagées dans la lutte contre les violences faites aux femmes a appelé lundi à la mobilisation pour dire non à la violence. Samedi, toutes les personnes concernées, les femmes mais surtout les hommes, sont invitées à 14H30 au jardin de l'état pour participer à ce défilé symbolique vêtues de blanc et munies d'une fleur blanche.
Thérèse Baillif, présidente du collectif et de l'Association des maisons de la famille de La Réunion (Amafar) a rappelé lundi que la violence a progressé de 50% à la Réunion. Un problème de société qui selon elle mérite un plus grand engagement de la population locale.
La journaliste Mémona Hintermann proposera aussi une conférence débat dans l'hémicycle du conseil général cette semaine. Une série de manifestations seront également mises en place dans les collèges et lycées de l'île en partenariat avec le conseil général.
Depuis 2003, la marche blanche à La Réunion attire des milliers de personnes parmi lesquelles de nombreuses personnalités du monde politique.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !