Vendée Globe :

Bernard Stamm sauvé par le Marion Dufresne


Publié / Actualisé
C'est sur le "Marion Dufresne" qu'est arrivé Bernard Stamm, concurrent du Vendée Globe, et son bateau "Cheminées Poujoulat " ce mardi 30 décembre 2008 à 9 heures au Port. Récupéré sur les Kerguelen par le navire ravitailleur des terres australes et antarctique, Bernard Stamm, avait abandonné la course depuis le 13 décembre à cause d'un problème de safran qui est une pièce essentielle du gouvernail qui permet de diriger le voilier.
C'est sur le "Marion Dufresne" qu'est arrivé Bernard Stamm, concurrent du Vendée Globe, et son bateau "Cheminées Poujoulat " ce mardi 30 décembre 2008 à 9 heures au Port. Récupéré sur les Kerguelen par le navire ravitailleur des terres australes et antarctique, Bernard Stamm, avait abandonné la course depuis le 13 décembre à cause d'un problème de safran qui est une pièce essentielle du gouvernail qui permet de diriger le voilier.
Le 13 décembre, alors qu'il vient de passer les Kerguelen, Bernard Stamm prévient son équipe et la direction de course du Vendée Globe d'un problème de safran, pièce essentielle qui permet de diriger le voilier. Il décide alors de faire escale à Kerguelen. Dès lors il est obligé d'abandonner la course, car la compétition est une course en solitaire, sans escale et sans assistance.

Le 14 décembre dans l'après-midi, "Cheminées Poujoulat" arrive aux Kerguelen. Bernard Stamm se fait aider par l'équipage du Marion Dufresne qui lui apporte les indications techniques, pendant que Dominique Wavre monte a bord du voilier pour apporter de l'aide au skipper. Rappelons que Dominique Wavre concurrent du Vendée Globe est déjà présent aux Kerguelen pour un autre problème technique.

Malheureusement Bernard Stamm rate son mouillage et se fait prendre au piège par un banc d'algues. La nuit est presque tombée et il y a de fortes rafales de vent. A 21 heures 30 les deux skippers décident d'évacuer le bateau, gonflent le canot de sauvetage et partent. Ils sont récupérés par des plongeurs.

Le 15 décembre, tôt le matin, l'heure est au premier constat : la marée est basse, le voilier est échoué, couché sur son côté bâbord. Après de nombreuses man?uvre, le bateau fini par sortir du champ d'algues où il était prisonnier, tiré directement par le Marion Dufresne. Résultat : le voilier est éventré du côté gauche et plein d'eau.

Le 17 décembre Bernard Stamm et Cheminées Poujoulat embarquent à bord du Marion Dufresne. Ils sont arrivés ce mardi 30 décembre 2008 à 9 heures au Port.

Le "Cheminées Poujoulat" a coûté un million et demi d'euros à Bernard Stamm. Il attend maintenant l'expertise de son bateau qui se fera à La Réunion. Le skipper va donc rester sur notre île pour une durée encore indéterminée.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !