Rénovation urbaine des Camélias :

Le projet présenté en avril


Publié / Actualisé
La manifestation du 5 mars 2009 provoque déjà des annulations. La victime, le projet de rénovation urbaine du quartier des Camélias qui devait être présenté à l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) à Paris le jour de la manifestation. La Ville de Saint-Denis, ainsi que ses partenaires, la Préfecture, la SIDR, le Département et la Région ont décidé ce mercredi 25 février le report de sa présentation au début du mois d'avril.
La manifestation du 5 mars 2009 provoque déjà des annulations. La victime, le projet de rénovation urbaine du quartier des Camélias qui devait être présenté à l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) à Paris le jour de la manifestation. La Ville de Saint-Denis, ainsi que ses partenaires, la Préfecture, la SIDR, le Département et la Région ont décidé ce mercredi 25 février le report de sa présentation au début du mois d'avril.
En cas d'avis positif du comité de pilotage de l'Anru, une enveloppe de 20 millions d'euros sera accordée pour la réalisation du projet de rénovation urbaine du quartier des Camélias. "Nous avons bon espoir de voir le projet validé, nous avions déjà obtenu un avis très favorable en réunion technique paritaire en décembre 2008", souligne Monique Orphé, 1ère adjointe à la mairie de Saint-Denis.
La délégation qui devra soumettre le projet en avril sera composée du maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, de Monique Orphé, du secrétaire général à la préfecture, Michel Theuil et de deux techniciens de la SIDR. Elle devra montrer la motivation et l'implication des partenaires ainsi que la force de l'engagement financier pour le projet.

Le projet de rénovation urbaine du quartier des Camélias est lancé depuis 2003. D'un montant total de 127 millions d'euros, il prévoit le réaménagement du secteur avec notamment la construction de logements sociaux, le renforcement de la cohésion sociale ainsi que le développement social et économique. Les travaux devraient commencer "au plus vite" après validation du projet par l'Anru et devraient se terminer "d'ici 3 ans."
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !