Santé publique :

Grippe porcine : vigilance accrue


Publié / Actualisé
La Cellule Interministérielle de Crise (CIC) s'est réunie ce vendredi 1er mai au ministère de l'Intérieur charge de la gestion opérationnelle de la crise liée à la nouvelle grippe A/H1N1 plus communément appelé grippe porcine. Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, ont notamment annoncé une surveillance accrue dans les ports et els aéroports.
La Cellule Interministérielle de Crise (CIC) s'est réunie ce vendredi 1er mai au ministère de l'Intérieur charge de la gestion opérationnelle de la crise liée à la nouvelle grippe A/H1N1 plus communément appelé grippe porcine. Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, ont notamment annoncé une surveillance accrue dans les ports et els aéroports.
Les mesures suivantes ont ainsi été arrêtées. Dans les aéroports, le renforcement du dispositif d'information des passagers par une diffusion d'informations dès la passerelle de débarquement a été décidé. Les procédures d'information et de traçabilité des voyageurs déjà mises en ?uvre dans les aéroports sont étendues aux ports. Dès ce saemdi 2 mai, Installation, dès le 2 mai au matin des cellules d'urgence médico-psychologiques du SAMU sont mises en place dans les aéroports de Roissy Charles de Gaulle, Orly, et, le cas échéant, à l'aéroport de Marseille.

Par ailleurs, les des ministres de l'Intérieur et de la Santé effectueront un point de presse quotidien à l'issue de chaque réunion de la cellule décision de la CIC.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !