Contre les troubles musculo-squelettiques :

Les entreprises se mobilisent


Publié / Actualisé
Du 11 au 15 mai 2009, c'est la semaine de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS). Pour l'occasion, des conférences-débats ainsi que des rencontres avec des acteurs de la prévention de ce type de trouble sont organisées. Thème de cette semaine, "les entreprises se mobilisent", l'occasion de découvrir que des entreprises réunionnaises mettent en place des dispositifs de prévention des TMS pour leurs salariés.
Du 11 au 15 mai 2009, c'est la semaine de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS). Pour l'occasion, des conférences-débats ainsi que des rencontres avec des acteurs de la prévention de ce type de trouble sont organisées. Thème de cette semaine, "les entreprises se mobilisent", l'occasion de découvrir que des entreprises réunionnaises mettent en place des dispositifs de prévention des TMS pour leurs salariés.
Les troubles musculo-squelettiques sont un ensemble d'affections survenant au niveau de toutes les articulations (épaule, coude, poignet, main, doigt, genou, cheville, pied) et engendrés par les gestes répétitifs (sursollicitation des muscles ou des tendons). Ces gestes sont le plus souvent causés par les contraintes d'exécution de l'activité professionnelle, quel que soit le secteur, de l'industrie aux services.

Une campagne Européenne d'inspection et de communication sur la manutention manuelle, d'octobre 2007 à octobre 2008, a montré qu'à La Réunion, 58% des entreprises ont pris des mesures pour éviter le recours à la manutention manuelle. Pour ce faire, les entreprises ont mis en place des aides mécaniques (58% des cas), des mesures d'organisations appropriées (55% des cas) ou des actions de formation et d'information (40% des cas).

Dans le cadre de cette semaine de prévention des TMS, 4 entreprises réunionnaises se sont vues attribuées des aides financières de la part de la CGSS pour leur action en faveur de la prévention de ces troubles. Il s'agit de la SEGMA, d'Yvon Payet Horticulture, de la SIB et du Fer d'or. À la SEGMA par exemple, une entreprise spécialisée dans la production de viande de volailles, le poste d'accrochage des volailles, jugé très pénible par les salariés, a été aménagé pour ne plus poser de difficultés. Les nuisances sonores, facteur aggravant dans l'apparition des TMS, ont été considérablement réduites.

Pour la Caisse Nationale d'Assurance Maladie, la réussite de ce type d'action de prévention n'exige pas une recette miracle mais la mobilisation de tous les acteurs de l'entreprise. Direction, salariés, délégués du personnel ou encore médecin du travail, tous doivent s'engager dans cette démarche participative pour parvenir à faire l'ensemble des diagnostics et à rechercher les solutions.

Programme de la semaine de prévention des TMS:

Mardi 12 mai: Débat avec les professionnels de la grande distribution

Mercredi 13 mai: Débat avec les professionnels des activités tertiaires

Jeudi 14 mai: Matinée de prévention des TMS avec des spécialistes de la prévention.

Vendredi 15 mai: Conférence-débat TMS avec les formateurs PRAP

Pour plus d'informations sur les TMS: www.info-tms.fr
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !