Saint-Paul - Municipales partielles :

Bello - Bénard au second tour


Publié / Actualisé
Un second tour le dimanche 4 octobre sera nécessaire pour élire le nouveau maire de Saint-Paul. Le premier tour de l'élection partielle ce dimanche a placé Huguette Bello (PCR) en tête. Elle totalise 47,05% des voix, loin devant l'UMP Alain Bénard, 29,37% des suffrages. Cyrille Melchior, UMP également mais sans investiture de ce parti, arrive en 3ème position avec 21,17% des voix. Jocelyne Refesse (divers gauche) et Michel Lebon (sans étiquette) réalisent respectivement 1,35% et 1,06%
Un second tour le dimanche 4 octobre sera nécessaire pour élire le nouveau maire de Saint-Paul. Le premier tour de l'élection partielle ce dimanche a placé Huguette Bello (PCR) en tête. Elle totalise 47,05% des voix, loin devant l'UMP Alain Bénard, 29,37% des suffrages. Cyrille Melchior, UMP également mais sans investiture de ce parti, arrive en 3ème position avec 21,17% des voix. Jocelyne Refesse (divers gauche) et Michel Lebon (sans étiquette) réalisent respectivement 1,35% et 1,06%
Comme en mars 2008, le second tour le dimanche 4 octobre devrait donc opposer Huguette Bello à Alain Bénard. Le report de voix à droite et, dans une moindre mesure, la mobilisation des abstentionnistes à gauche arbitreront le second round du scrutin. Les deux candidats de droite se sont engagés à faire jouer le désistement républicain au deuxième tour. Cyrille Melchior serait donc tenu de se retirer au profit d'Alain Bénard. Le cumul mathématiques de leurs voix placerait alors ce dernier devant Huguette Bello.

Mais politique et maths ne rimant pas systématiquement, ce report de voix devrait dépendre des négociations d'entre deux tours. Dimanche soir, d'Alain Bénard se réjouissait "du bon score de la droite" et promettait "d'en finir dimanche prochain avec l'histoire Bello". Cyrille Melchior est resté silencieux.

Sans doute le temps de consulter ses militants et surtout Jean-Paul Virapoullé. Alors que l'UMP lui préférait Alain Bénard et lui refusait l'investiture pour les municipales, il a été soutenu par le sénateur UMP de Saint-André. L'inimité de ce dernier avec Alain Bénard est ancienne, mais les sénatoriales étaient pour dans quelques mois, un échange "gagnant - gagnant" - voix du camp Melchior pour les municipales saint-pauloises contre voix des grands électeurs saint-paulois pour les sénatoriales -, n'est pas à exclure. Reste à déterminer si Cyrille Melchior acceptera ce marché - avant tout bénéfique à Jean-Paul Virapoullé -, et surtout si ses partisans - plusieurs n'apprécient pas Alain Bénard -, accepteront les termes du "contrat". Cela d'autant que Cyrille Melchior peut légalement se maintenir au second tour et proposer ainsi une triangulaire aux électeurs.

Le11 août 2009, le Conseil d'État avait confirmé le jugement du tribunal administratif de Saint-Denis rendu le 2 octobre 2008 annulant les élections municipales saint-pauloises des 9 et 16 mars 2008. La député PCR Huguette Bello l'avait emporté face au maire UMP sortant, Alain Bénard. La haute juridiction avait fondé son arrêt d'annulation sur des différences de signatures sur les listes d'émargements entre les deux tours.


Résultats à l'issue du 1er tour de scrutin

Inscrits : 68246
Votants : 43017 (taux de participation : 63,03%)
Exprimés : 41639

-Liste conduite par Huguette BELLO : 19593 (47,05%)
-Réformons pour progresser - Marcel LEBON : 439 (1,06%)
-Tous ensemble pour St-Paul- Cyrille MELCHIOR : 8815 (21,17%)
-Un nouveau départ pour St-Paul - Alain BENARD : 12231 (29,37%)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !