Bac 2010 :

Ils et elles philosophent


Publié / Actualisé
Jour J pour les 9 573 aspirants bacheliers réunionnais. C'est ce jeudi 17 juin à 8 heures qu'ont débuté les épreuves du Baccalauréat 2010 avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Les terminales littéraire philosophent sur l'un de ces trois sujets : "Y a-t-il un progrès dans l'art ?", "Un homme libre est-il sans devoir ?" ou sur un extrait des "Pensées" de Pascal. La série ES planche sur l'un de ces trois sujets : "L'artiste a-t-il besoin de modèles?", "Le droit peut-il être injuste ?" et sur un texte de Rousseau, "Emile ou l'éducation". Les élèves de la filière S peuvent traiter au choix : "La connaissance du vivant est-elle désintéressée?", "Faut-il être cultivé pour apprécier une oeuvre d'art?" ou un texte de Tocqueville, extrait de "La démocratie en Amérique". Les élèves ont 4 heures pour rendre leurs copies.
Jour J pour les 9 573 aspirants bacheliers réunionnais. C'est ce jeudi 17 juin à 8 heures qu'ont débuté les épreuves du Baccalauréat 2010 avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Les terminales littéraire philosophent sur l'un de ces trois sujets : "Y a-t-il un progrès dans l'art ?", "Un homme libre est-il sans devoir ?" ou sur un extrait des "Pensées" de Pascal. La série ES planche sur l'un de ces trois sujets : "L'artiste a-t-il besoin de modèles?", "Le droit peut-il être injuste ?" et sur un texte de Rousseau, "Emile ou l'éducation". Les élèves de la filière S peuvent traiter au choix : "La connaissance du vivant est-elle désintéressée?", "Faut-il être cultivé pour apprécier une oeuvre d'art?" ou un texte de Tocqueville, extrait de "La démocratie en Amérique". Les élèves ont 4 heures pour rendre leurs copies.
Avant d'entrer en salle d'examen, plusieurs élèves ont donné leurs impressions : Pour Leela, élève de terminale littéraire qui souhaite entrer en droit l'an prochain, le stress était gérable : "On verra bien, c'est une épreuve à coefficient 7, mais j'ai révisé les notions et appris quelques citations. Ce qui me stresse c'est plutôt de savoir qui va nous corriger, si les correcteurs vont aimer notre façon d'écrire".

Eloi, élève en filière ES ne semble pas stressé, il a seulement "révisé quelques auteurs", Boris a planché sur de "nombreux thèmes au programme", quant à Aurélien, il n'a "rien révisé", "nous ferons confiance à notre talent" indique-t-il. Boris est, pour sa part, "assez confiant", malgré le coefficient 4 de cette épreuve dans sa filière (ES), il a "beaucoup travaillé tout au long de l'année".

Caroline de terminale S, estime que "la philosophie ça vient comme ça vient". Virginie pense de son côté que "la philo n'est pas une matière qui se révise". Une de ses amies ajoute qu'il faut "faire place à l'improvisation et que la pression commencera à monter avec les épreuves à venir".

Les autres épreuves s'échelonneront en effet jusqu'au 23 juin. Comme chaque année, les élèves de terminal S sont les plus nombreux dans la filière générale avec 46,1% de l'effectif contre 30,6% pour la série économique et sociale et 23,3% pour la série littéraire.

Les résultats du premier tour seront annoncés le 6 juillet à partir de 8 heures par voie d'affichage dans les centres d'examen ou par voie électronique. Pour les admis, le marathon sera terminé et ils pourront enfin profiter de vacances bien méritées. Pour ceux qui auront entre 8 et 10 de moyenne, les oraux du second tour se tiendront les 7 et 8 juillet pour les bacs pro, le 8 et le 9 juillet pour les bacs généraux.

Admis au premier tour ou au second tour, l'objectif reste le même pour tous, obtenir le précieux sésame ouvrant la porte aux études supérieures.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !