Trafic passagers en 2010 :

Un "très bon" premier semestre


Publié / Actualisé
Au cours des 5 premiers mois de l'année 2010, le trafic passagers total au départ et à l'arrivée de l'aéroport Roland Garros progresse de 16,3% par rapport à 2009. Même si les chiffres du trafic au mois de juin ne sont pas encore tombés, Jean-Paul Noël, directeur de l'aéroport, table sur une progression de 15% pour le premier semestre. "Ce sont des chiffres très satisfaisants et de bon augure pour la suite", commente Jean-Paul Noël qui estime que "si on reste sur cette dynamique, on peut atteindre les 1,9 millions de passagers à la fin 2010". Une augmentation du trafic est même prévue à partir de 2014 pour atteindre les 3,4 millions de passagers à l'horizon 2025.
Au cours des 5 premiers mois de l'année 2010, le trafic passagers total au départ et à l'arrivée de l'aéroport Roland Garros progresse de 16,3% par rapport à 2009. Même si les chiffres du trafic au mois de juin ne sont pas encore tombés, Jean-Paul Noël, directeur de l'aéroport, table sur une progression de 15% pour le premier semestre. "Ce sont des chiffres très satisfaisants et de bon augure pour la suite", commente Jean-Paul Noël qui estime que "si on reste sur cette dynamique, on peut atteindre les 1,9 millions de passagers à la fin 2010". Une augmentation du trafic est même prévue à partir de 2014 pour atteindre les 3,4 millions de passagers à l'horizon 2025.
Plusieurs indicateurs confirment l'envol du trafic au 1er semestre 2010. D'abord des indicateurs "ponctuels" comme la prise en compte de ces statistiques de la liaison Paris/Nouméa en passant par La Réunion et Sydney. Une liaison qui était absente entre janvier et avril 2009 et qui a réduit de facto les chiffres du trafic aérien. Autre facteur ponctuel, le changement de la méthode de comptabilisation des passagers sur la ligne Mayotte-France en passant par La Réunion.

D'autres facteurs, cette fois-ci "durables", ont joué un rôle plus important dans la reprise du trafic aérien. C'est le cas de l'évolution de l'offre des compagnies aériennes en 2010. Air Madagascar a profité de la stabilisation du contexte politique pour redéployer son programme de vols, générant une hausse de 24,9% du trafic avec Roland Garros à fin mai 2010 par rapport à 2009. Air Austral a opéré des vols supplémentaires vers la Thaïlande durant les périodes de congés, permettant une hausse du trafic de 11,9%. La deuxième rotation d'Air Austral à destination des Seychelles a permis une progression du trafic sur cette ligne de 75% (soit 2 088 en plus). La chambre de commerce note également la hausse du trafic entre La Réunion et l'île Maurice depuis début 2010 (+19,3%).

Autre donnée qui confirme ce bon premier semestre 2010, l'augmentation continue de l'offre de sièges. En 2009, ce chiffre a progressé de 8% pour atteindre les 2,5 millions de sièges proposés sur l'année. Et Jean-Paul Noël affirme que cette hausse va se poursuivre en 2010. Le directeur de l'aéroport estime que "si on reste sur cette dynamique, on peut atteindre les 1,9 millions de passagers à la fin 2010". Il espère également une forte augmentation du trafic passagers à l'horizon 2014, année de mise en service par Air Austral de son Airbus A380, pour atteindre à l'horizon 2025 les 3,4 millions de passagers.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !