Journée internationale de l'alphabétisation :

111 000 illettrés à La Réunion


Publié / Actualisé
Chaque année le 8 septembre, date de la journée internationale de l'alphabétisation, l'UNESCO qui en est le créateur, dresse devant la communauté internationale le bilan de l'alphabétisation et de l'éducation des adultes dans le monde. Ce mercredi 8 septembre 2010 est alors l'occasion de faire le point et de rappeler les chiffres clés concernant l'illettrisme à La Réunion. Ces données publiées par l'INSEE datent de 2007 et sont issues des résultats de l'enquête information et vie quotidienne, portant sur les "Compétences à l'écrit, en calcul, à l'oral" des Réunionnais.
Chaque année le 8 septembre, date de la journée internationale de l'alphabétisation, l'UNESCO qui en est le créateur, dresse devant la communauté internationale le bilan de l'alphabétisation et de l'éducation des adultes dans le monde. Ce mercredi 8 septembre 2010 est alors l'occasion de faire le point et de rappeler les chiffres clés concernant l'illettrisme à La Réunion. Ces données publiées par l'INSEE datent de 2007 et sont issues des résultats de l'enquête information et vie quotidienne, portant sur les "Compétences à l'écrit, en calcul, à l'oral" des Réunionnais.
À La Réunion, 111 000 personnes, âgées de 16 à 65 ans, sont en grande difficulté pour réaliser les opérations de base, pour lire et pour écrire. Dans les 111 000, 100 000 sont illettrées, soit 21 % des 16 - 65 ans. Au sens de la définition de l'agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANCIL) : les illettrées sont des personnes ayant été scolarisées dans le cadre de l'école française, qui en sont sorties et qui ne maîtrisent pas la lecture, l'écriture, le calcul, compétences de base pour être autonome dans des situations simples de la vie quotidienne. La Réunion compte par aussi 7 000 analphabètes, ce sont des personnes également en grande difficulté face à l'écrit, mais n'ayant jamais été scolarisées.

Sur l'île, un adulte sur 5 (21%) se trouve en difficulté, soit un taux d'illettrisme de plus de deux fois supérieur à celui de métropole (9%). 17% des 18-65 ans à La Réunion ont des difficultés relatives à la compréhension d'un texte simple contre 11% en France métropolitaine. 18% ont des problèmes dans la production de mots écrits contre 10% en métropole.

Néanmoins les capacités face à l'écrit diffèrent selon l'âge et le sexe. La proportion de personnes en difficulté augmente avec l'âge. Seulement 12% des 16 - 25 ans ont des problèmes graves ou assez forts à l'écrit contre 42% des 56 - 65 ans.

Rappelons que depuis sa fondation en 1946, l'UNESCO ?uvre partout dans le monde en faveur de l'alphabétisation et considère "qu'elle est au c?ur de l'éducation de base pour tous".


   

1 Commentaire(s)

Yasmine, Posté
Je souhaite vivement travailler dans la lutte contre l'illettrisme. Mais je ne sais pas qui contacter où envoyer mon CV. J'habite à Sainte Clotilde 97490 REUNION