Bilan de l'opération routes bleues :

L'alcoolisme toujours en hausse


Publié / Actualisé
L'alcoolisme au volant continue d'augmenter. C'est la constatation établie par les policiers et les gendarmes au cours de l'opération routes bleues qui a eu lieu du vendredi 17 au dimanche 19 septembre 2010. Les infractions liées à l'alcool ont augmenté de 8% par rapport à l'opération de mai 2010 et de plus de 42% par rapport à celle de décembre 2009. Ces chiffres indiquent "une absence de modification de comportement d'un certain nombre d'usagers" déplore la préfecture dans un communiqué publié ce lundi 20 septembre.
L'alcoolisme au volant continue d'augmenter. C'est la constatation établie par les policiers et les gendarmes au cours de l'opération routes bleues qui a eu lieu du vendredi 17 au dimanche 19 septembre 2010. Les infractions liées à l'alcool ont augmenté de 8% par rapport à l'opération de mai 2010 et de plus de 42% par rapport à celle de décembre 2009. Ces chiffres indiquent "une absence de modification de comportement d'un certain nombre d'usagers" déplore la préfecture dans un communiqué publié ce lundi 20 septembre.
Ce même constat est dressé pour les 2 roues motorisées. De nombreux usagers continuent en effet de ne pas porter pas de casque. Le nombre d'infractions de ce type augmente ainsi de +73% par rapport à mai 2010. De même, les faits de défaut d'assurance (+106%), de défaut de permis de conduire (+60%), et d'utilisation du téléphone portable au volant (+29%) sont beaucoup plus nombreux. "Ces chiffres sont particulièrement inquiétants notamment en ce qui concerne l'augmentation du nombre d'usagers qui n'hésitent pas à conduire sans permis et sans assurance" commente la préfecture.

Les excès de vitesse et le défaut de port de ceinture de sécurité sont par contre respectivement en baisse de -11% et de -37% par rapport à la précédente opération.

Lors des trois jours de l'opération, plus de 8 600 véhicules, dont 677 deux roues ont été contrôlés par 531 policiers et gendarmes, sur 125 points répartis sur l'ensemble de l'île.


   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !