Saint-Denis :

Une rue Issop Ravate


Publié / Actualisé
Depuis ce jeudi 24 février 2011 il ne faut plus dire la rue de l'Est mais la rue Issop Ravate. La mairie de Saint-Denis a en effet décidé de lui rendre hommage en donnant son nom à cette voie de centre-ville allant de la rue Maréchal Leclerc à la rue Pasteur. La plaque portant son nom a été dévoilé devant près de 250 invités dont bien sûr la famille d'Issop Ravate. Il y a quelques semaines, l'ancienne rue des Limites avait été rebaptisée rue Michel Ah-Sam en hommage à un autre grand bâtisseur de Saint-Denis.
Depuis ce jeudi 24 février 2011 il ne faut plus dire la rue de l'Est mais la rue Issop Ravate. La mairie de Saint-Denis a en effet décidé de lui rendre hommage en donnant son nom à cette voie de centre-ville allant de la rue Maréchal Leclerc à la rue Pasteur. La plaque portant son nom a été dévoilé devant près de 250 invités dont bien sûr la famille d'Issop Ravate. Il y a quelques semaines, l'ancienne rue des Limites avait été rebaptisée rue Michel Ah-Sam en hommage à un autre grand bâtisseur de Saint-Denis.
Les parents d'Issop Ravate étaient originaires du Goujrat en Inde. Ils s'installent à La Réunion au début du 20ème siècle. Issop Ravate sera le 5ème des 9 enfants du couple. Après avoir travaillé un temps dans le petit commerce de tissus de ses parents à Saint-André, il se lance dans la fabrication et la commercialisation du charbon de bois. Il a à peine 17 ans et c'est le début d'un parcours exemplaire de chef d'entreprise.

Issop Ravate construira ainsi une entité économique solide qui s'étendra dans plusieurs secteurs d'activité.

Ce bâtisseur décède en 2004 à l'âge de 82 ans.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !