Campagne présidentielle :

François Bayrou fait son marché au Chaudron


Publié / Actualisé
À peine arrivé à La Réunion, François Bayrou s'est rendu au marché forain du Chaudron. Vers 11 heures 15, le candidat du Modem à la présidentielle a débuté sa visite. Accompagné de Nassimah Dindar, de Thierry Robert et de Michel Lagourgue, c'est dans une ambiance bonne enfant que le candidat du Modem s'est promené au hasard des étals, s'arrêtant parfois pour déguster quelques fruits. François Bayrou s'est également entretenu avec les forains.
À peine arrivé à La Réunion, François Bayrou s'est rendu au marché forain du Chaudron. Vers 11 heures 15, le candidat du Modem à la présidentielle a débuté sa visite. Accompagné de Nassimah Dindar, de Thierry Robert et de Michel Lagourgue, c'est dans une ambiance bonne enfant que le candidat du Modem s'est promené au hasard des étals, s'arrêtant parfois pour déguster quelques fruits. François Bayrou s'est également entretenu avec les forains.
C'est cerné de journalistes et dans une ambiance bon enfant que François Bayrou a démarré son tour de visite au marché forain du chaudron. Curieux, les passants l'observent. D'autres vaquent à leurs derniers achats du dimanche.

François Bayrou s'est arrêté notamment à un étal, où une productrice de bananes et de cocos, originaire de l'Étang Saint-Paul, lui a expliqué la préparation du coco. L'occasion pour la foraine d'évoquer la perte de la moitié de sa production suite aux crues récurrentes de l'Étang Saint-Paul. Ce à quoi le conseiller général Joseph Sinimalé a affirmé "s'engager à ?uvrer pour que ce problème ne se reproduise plus".

Au détour des étals, François Bayrou a également déclaré : "ce n'est pas possible d'avoir dans une société, 60% de jeunes au chômage. Il ne faut pas étonner qu'il y ait ensuite des explosions". Le candidat à la présidentielle a souligné que c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a tenu à rencontrer et déjeuner avec les jeunes du quartier.

Il sera interpellé par les passants sur les questions du logement. Concernant l'emploi des jeunes, un homme dans la foule lui a lancé : "Tous les candidats ont défilé, ont fait des propositions alors que nous pendant ce temps, on ne voit rien. Qu'allez-vous faire de plus ?". "Je m'engage à vous aider", a-t-il répondu. "C'est un homme de parole", a ajouté, pour sa part, le maire de Saint-Leu Thierry Robert.

Certains passants ont également profité de la visite du candidat pour faire de leur mécontentement. À l'image de cette quinquagénaire. "Que ce soit Marie Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande, Nicolas Sarkozy et François Bayrou, tous sont des menteurs et arnaqueurs qui nous connaissent que pour les élections". Elle terminera en chanson : "Zot lé mentèr, zot lé bézèr, zot lé arnakèr ! Alé jet zot kor la mer !".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !