La fédération CGTR ports et docks condamne les propos de J.M. Gamarus :

"Scandaleux et honteux"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce mercredi 16 mai 2012, la fédération CGTR ports et docks condamne les "propos scandaleux et honteux touchent à l'ignominie" tenus par Jean-Marc Gamarus, premier adjoint municipal et soutien d'Huguette Bello, à l'encontre de Jean-Yves Langenier, maire PCR du Port et candidat aux législatives dans la 2ème circonscription. Nous publions ce communiqué ci-après
Dans un communiqué publié ce mercredi 16 mai 2012, la fédération CGTR ports et docks condamne les "propos scandaleux et honteux touchent à l'ignominie" tenus par Jean-Marc Gamarus, premier adjoint municipal et soutien d'Huguette Bello, à l'encontre de Jean-Yves Langenier, maire PCR du Port et candidat aux législatives dans la 2ème circonscription. Nous publions ce communiqué ci-après
"Le dimanche 13 mai, à l'occasion d'un meeting électoral organisé par Madame Huguette Bello, candidate aux législatives dans la 2ème circonscription, Monsieur Jean-Marc Gamarus, candidat dans la 7ème circonscription, a cru bon d'invectiver Monsieur Jean-Yves Langenier, candidat dans la 2ème circonscription, en ces termes :

"Vas dire à ton maître que nous condamnons la division, la guerre fratricide provoquée entre militants et camarades. Et nous te disons que le 10 juin, nous tournerons cette page de la honte ".

Dans une île comme La Réunion, où il y a à peine un siècle et demi, des hommes asservissaient d'autres hommes en raison de la couleur de leur peau, l'utilisation du mot "maître" ne peut être neutre et sans conséquence.

Ces propos scandaleux et honteux touchent à l'ignominie lorsqu'ils sont prononcés par un descendant d'esclave à l'encontre d'un autre descendant d'esclave. Ils sont prononcés pour blesser, pour humilier, pour mépriser et en fin de compte pour asservir.

La période électorale exacerbe les tensions et les passions mais elle ne peut en rien justifier des propos ignobles comme ces débordements verbaux d'une gravité extrême inspirés par la vindicte et la haine.

Dans le cadre de nos activités militantes et syndicales, nous avons côtoyé Monsieur Jean-Marc Gamarus tout au long de ces dernières années. Jamais, nous n'aurions pensé qu'il pourrait s'abaisser à un tel niveau.

Jamais non plus, nous n'aurions pensé que Madame Huguette Bello serait capable de laisser dire de telles choses sans que cela appelle une condamnation ou pour le moins, une réaction de sa part.

Jamais, nous n'aurions pensé que, quel que soit l'enjeu y compris celui d'un mandat de député, l'un comme l'autre seraient capables de renier à ce point les principes d'honneur, de respect et de tolérance, qu'ils disent défendre.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté de tels comportements qui risquent d'attiser les tensions dans cette campagne électorale".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !