Législatives - 7ème circonscription :

Thierry Robert chahuté à Saint-Louis


Publié / Actualisé
Campagne électorale agitée dans la 7ème circonscription. Alors qu'il tenait une conférence de presse, ce mercredi 23 mai 2012, devant le Pôle Emploi de Saint-Louis, Thierry Robert, maire de Saint-Leu et candidat à la députation, a été chahuté par des militants, dit-il, de Fabrice Hoarau, également candidat dans la même circonscription. À noter que ce dernier a reçu un soutien des moins inattendus, en celui de Cyrille Hamilcaro.
Campagne électorale agitée dans la 7ème circonscription. Alors qu'il tenait une conférence de presse, ce mercredi 23 mai 2012, devant le Pôle Emploi de Saint-Louis, Thierry Robert, maire de Saint-Leu et candidat à la députation, a été chahuté par des militants, dit-il, de Fabrice Hoarau, également candidat dans la même circonscription. À noter que ce dernier a reçu un soutien des moins inattendus, en celui de Cyrille Hamilcaro.
Ainsi, scandant "Fabrice Hoarau député" et brandissant des affiches au nom de ce dernier, les militants ont tenté de perturber le discours du maire de Saint-Leu, et ont jeté des tracts. Selon Thierry Robert, dans un communiqué, ces personnes sont "apparentées à Fabrice Hoarau", candidat du PCR dans la 7ème circonscription. "Malgré ces tentatives de pression", Thierry Robert a poursuivi son intervention, en déclinant ses propositions sur l'emploi et la formation.

Selon un membre de l'entourage de Fabrice Hoarau, "il est évident, que dans une ville, bastion du parti communiste réunionnais, sillonnée par des équipes de jeunes militants, qu'en débarquant en pleine ville et heures ouvrables, il y aurait eu un "entourage" devant Thierry Robert". Il regrette que le maire de Saint-Leu n'ait averti personne "en débarquant devant Pôle Emploi", déclinant ses propositions, surtout "dans un quartier sensible". "C'est un acte délibéré de provocation", affirme-t-il.

À noter que Fabrice Hoarau a reçu le soutien, non moins inattendu, de Cyrille Hamilcaro. Dans un communiqué, il affirme que "le candidat Thierry Robert essaie de faire campagne avec colère, extravagances et promesses démagogiques". "Ce comportement d'irresponsable agace grandement dans la population, d'autant plus que l'argent et l'alcool coule à flots parmi les jeunes de notre commune. Et à chaque fois que cela tourne mal, il se transforme en victime", poursuit-il.

Cyrille Hamilcaro conclut: "les incidents d'aujourd'hui avec les militants du PCR, que je déplore mais que je comprends, ne sont que la conséquence de cette attitude désinvolte. Les anciens disaient que "l'argent rend insolent", le candidat Modem devrait méditer sur cet adage. Et surtout sur le fait que Saint-Louis n'est pas un supermarché électoral où on vient essayer de briller en s'essuyant les pieds sur une histoire et une population fortement engagée".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !