Saint-Denis - Après le coup de filet de la rue du Butor :

Un couple soupçonné de proxénétisme en garde-à-vue


Publié / Actualisé
Un homme et une femme ont été interpellés par la police et placés en garde à vue depuis 18 heures ce lundi 10 décembre, annonce en exclusivité ce lundi soir nos confrères de Radio Festival. Les deux personnes, un couple marié, sont soupçonnées de proxénétisme. L'homme serait âgé d'une cinquantaine d'années et la femmes d'une quarantaine. Ces interpellations interviennent après le coup de filet qui a eu lieu ce lundi matin rue du Butor à Saint-Denis, ainsi que l'a annoncé ipreunion.com. 15 jeunes femmes, dont 13 de nationalité malgache, avaient été interpellées et ont reconnu se livrer à la prostitution. Ce qui n'est pas interdit par la loi, contrairement au proxénétisme. Les jeunes femmes ont donc toutes été remises en liberté à l'issue de leurs auditions. Les deux personnes soupçonnées d'être leurs proxénètes ont par contre été placées en garde-à-vue.
Un homme et une femme ont été interpellés par la police et placés en garde à vue depuis 18 heures ce lundi 10 décembre, annonce en exclusivité ce lundi soir nos confrères de Radio Festival. Les deux personnes, un couple marié, sont soupçonnées de proxénétisme. L'homme serait âgé d'une cinquantaine d'années et la femmes d'une quarantaine. Ces interpellations interviennent après le coup de filet qui a eu lieu ce lundi matin rue du Butor à Saint-Denis, ainsi que l'a annoncé ipreunion.com. 15 jeunes femmes, dont 13 de nationalité malgache, avaient été interpellées et ont reconnu se livrer à la prostitution. Ce qui n'est pas interdit par la loi, contrairement au proxénétisme. Les jeunes femmes ont donc toutes été remises en liberté à l'issue de leurs auditions. Les deux personnes soupçonnées d'être leurs proxénètes ont par contre été placées en garde-à-vue.

Le couple interpellé n'était pas connu des services de police jusqu'à présent. C'est une longue et minutieuse enquête qui a conduit d'abord à leur indentification et ensuite leur interpellation, note Radio Festival. Les investigations ont été menées par le GIR (groupement d'intervention régional), la Sureté départementale et la police de l'air et des frontières.

Le couple est notamment soupçonné d'avoir installer plusieurs jeunes femmes dans deux immeubles de la rue du Butor. "Tous les appartements étaient occupés par des prostituées, tout le monde le savait" commente un riverain.

Parmi les 15 jeunes femmes interpellées ce matin, 2 d'entre-elles seulement seraient de nationalité française. Les autres sont de nationalité malgache et en séjour régulier sur le territoire de La Réunion. Toutes auraient reconnues se livrer à la prostitution et verser une partie de leurs gains à des tierces personnes, lesquelles se seraient alors rendues coupables de proxénétisme, note radio Festival. Un fait pénalement répréhensible contrairement à la prostitution.

Outre les jeunes femmes, une dizaine de leurs clients a été entendue dans la journée. D'autres le seront dans les prochaines heures. Tout le monde, à l'exception du couple soupçonné de proxénétisme, a été relâché.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !