Le député-maire de Saint-Leu dévoile son patrimoine et ses revenus :

Le millionnaire Thierry Robert pourrait envisager de quitter La France


Publié / Actualisé
Après l'affaire Cahuzac, l'heure est à la transparence. Et Thierry Robert dit n'avoir rien à cacher. Le député maire de Saint Leu a donc présenté à la presse le détail de ses biens ce mardi 9 avril après-midi. Au total, un patrimoine immobilier de 9 millions d'euros et des revenus mensuels s'élevant à 90 000 euros et composés à 91% de revenus locatifs, rapporte Radio Festival. L'élu se dit "fier de son parcours" et critique au passage "la pression fiscale qui pèse sur les plus riches". Imposé au titre de l'ISF (impôt sur la grande fortune), il ne cache pas qu'il pourrait envisager de quitter la France dans quelques années pour un pays où les impôts sont moins importants
Après l'affaire Cahuzac, l'heure est à la transparence. Et Thierry Robert dit n'avoir rien à cacher. Le député maire de Saint Leu a donc présenté à la presse le détail de ses biens ce mardi 9 avril après-midi. Au total, un patrimoine immobilier de 9 millions d'euros et des revenus mensuels s'élevant à 90 000 euros et composés à 91% de revenus locatifs, rapporte Radio Festival. L'élu se dit "fier de son parcours" et critique au passage "la pression fiscale qui pèse sur les plus riches". Imposé au titre de l'ISF (impôt sur la grande fortune), il ne cache pas qu'il pourrait envisager de quitter la France dans quelques années pour un pays où les impôts sont moins importants

Selon Radio Festival, l'idée de Thierry Robert d'exposer son patrimoine, avant même une loi sur la transparence, ne date pas d'hier. Déjà en 2007, il avait proposé à son adversaire politique, Jean-Luc Poudroux, de faire de même, à la veille des élections municipales, rappellent nos confrères. Une clause de transparence qu’il a pris soin d'inclure au sein des règles d'or de son nouveau parti, La Politique Autrement.

Thierry Robert précise que "la quasi-totalité de ses biens a été acquise avant son entrée en politique". Loin d'être gêné par sa fortune, il dit "avoir travaillé dur pour en arriver là, allant même jusqu'à déclarer que ses activités politiques lui faisaient perdre plus d'argent qu'il n'en gagnait".

Allant même plus loin, le député maire de Saint-Leu a aussi évoqué la pression fiscale qui pèse sur ses épaules. Soumis à l'impôt sur la fortune (ISF), il n'a pas caché que si la législation fiscale continuait à peser sur les plus riches, il pourrait envisager de quitter la France. "Ras le cul de payer", déclare-t-il, cité par Radio Festival.

www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Hoarau de cilaos, Posté
Et bien comme dirait l'autre : Dégage ! que fait-on pour l'avenir de ces milliers de jeunes réunionnais qui n'ont jamais travaillé et qui ne travailleront probablement jamais ! Maintenant ça suffit comme qui dirait une autre :):) on veut du boulot et un avenir décent ici et en France.
Atebo, Posté
que dire derrière tous ces commentaires sensés? Môsieur Robert Thierry, si vous en avez "ras le cul de payer", pensez-donc à échanger votre situation avec ceux qui cherchent un emploi, qui vivent du RSA ; demandez-leur s'ils ne voudraient pas à leur tour avoir le privilège de payer des impôts. l' Association "Partage", à St Leu, ça vous dit encore quelque chose? Ah, j'oubliais, vous avez parcouru du chemin depuis ce temps; peut-être avez-vous "perdu la mémoire en courant" comme le disait ma maman ; je mesure aujourd'hui la justesse de ce dicton. L'étalage de votre fortune ne me choque pas autant que votre manie de vous mettre "hors la loi" ce qui, pour le député que vous êtes, est quand même un comble!!!! ça ressemble bien à un populisme pour le moins nauséabond !!!! Il ne suffit pas d'être transparent pour être un élu respectable......En complément d'information et pour vous rafraîchir la mémoire, allez donc consulter le parcours de Thierry Robert sur WIKIPEDIA; c'est du condensé. allez, à la revoyure; on en reparlera
Saturne974, Posté
c'est indigne d'un représentant du peuple, qu'il parte de suite !
Vel, Posté
C'est étonnant que les mots "fesses" et "cul", attribués au Maire de saint-Leu, soient autant rapportés ces jours derniers par les médias. Je ne l'ai jamais entendu dire, je l'ai lu. Et je m'interroge. Le jeune histrion bien élevé de Piton Saint-Leu, gâté par la vie et la réussite, ne serait-il pas depuis quelques mois en train de nous faire sa crise d'adolescence ? A moins que cela soit un message subliminal aux grandes fortunes de Saint-Leu, tombés jadis sur le "cul" dans une marmite de pièces d'or, ou aux "culs-bénis" du coin, pour la plupart moins chanceux. Qui sait ? Peut-être même qu'il se Mélenchonise ? Pas très catholique tout de même...
F, Posté
En tant que député, il participe à la création des lois. On pourrait espérer qu'il ait un minimum de connaissances sur les problèmes qu'il évoque... Comment peut-il ignorer que même s'il s'installe à Maurice, il paiera toujours autant d'impôts en France vu que la majorité de ses revenus provient du territoire français ?
Ici_Tampon, Posté
82000? de bénef sur les loyers encaissés tous les mois....Il y aurait largment de quoi rénover tous les logements des ses locataires ou baisser leur loyer !
Aterla, Posté
Quatre vingt dix mille euros... Quel mérite !... Il vaut plus que trente personnes comme moi...Le seul mérite est de publier son salaire. Pour ça bravo, pour le reste, je suis d' accord avec les autres, qu'il s'en aille. La France peut se passer des ingrats qui se sont enrichis en son sein.
Matrixien, Posté
Comme d'hab', encore un de ces profiteurs de l'île qui vous saigne l'âme à coups de moralines.
Bon vent, Posté
Question pour Monsieur le député-maire : vous les avez eu comment vos chantiers, vos maisons, vos appartements, vos sous ? Vous vous êtes mis à genoux devant qui pour avoir tout ça ?J'espère en tout cas que vous n'avez pas trop mal aux articulations, à défaut d'avoir mal à votre honneur
Cassandra, Posté
Oté gars ou na poin la honte don !!!!
A genou, Posté
Vas-y Thierry c'est bon, vas-y Thierry c'est bon, bon, bon. Quitte la France, tu trouveras certainement un gouverneur devant lequel s'agenouille dans ton pays d'adoption
MTDESTPAUL, Posté
Le mérite de la transparence est qu'on s'aperçoit bien que ceux qui dirigent nos destinées ont quasiment tous une fortune égale ou supérieure de 2 à 3 millions de francs français - Pour se dédouaner, presque tous ces élus déclarent avoir travaillé très dur pour justifier leur fortune- Comme si les "petits" citoyens ne travaillaient pas très dur pour tenter de survivre - Eux, hélas, ne se plaignent pas de payer trop d'impôts - En août 1792 l'abolition des privilèges fut proclamée, paraît-il - De qui se moque-t-on ? - On comprend pourquoi la majorité des concernés crie au voyeurisme - Ils sont tellement gênés que la vile populace découvre pour qui ils ont voté.
Leu Girardin, Posté
Oui, Thierry, quitte cette France et pour mieux combattre son colonialisme moderne, qui permet tant de fortunes indécentes. Vite, s'il te plait, ça nous fera des vacances.