Compétences des collectivités locales :

Département, Région : qui fait quoi, pour qui et pourquoi


Publié / Actualisé
Les dimanches 20 et 27 juin 2021, les électeurs se rendront aux urnes pour élire leurs nouveaux conseillers départementaux et régionaux. Au-delà de la personnalité des futurs candidats, il est important de savoir à quoi servent les deux collectivités et quelles sont leurs domaines d'intervention Tour d'horizon des compétences de la Région et du Département (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les dimanches 20 et 27 juin 2021, les électeurs se rendront aux urnes pour élire leurs nouveaux conseillers départementaux et régionaux. Au-delà de la personnalité des futurs candidats, il est important de savoir à quoi servent les deux collectivités et quelles sont leurs domaines d'intervention Tour d'horizon des compétences de la Région et du Département (Photo rb/www.ipreunion.com)

- Le Département, chef de file de l’action sociale -

C’est sa compétence première attribuée par les lois de décentralisation. Le Département est avant tout le chef de file de l’action sociale. En clair, il agit dans le quotidien des Réunionnais à plusieurs niveaux : l’enfance, avec l’aide sociale à l’enfance, la gestion des PMI (protection maternelle et infantile), l’adoption ou encore le soutien aux familles en difficulté financière. Le Département assure également l’accompagnement des personnes âgées et celles en situation de handicap, notamment à travers la gestion des MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).

Volet majeur, en tout cas à La Réunion où la situation sociale est hors norme, le Département assure le versement des prestations légales, l’APA (Aide personnalisée à l’autonomie), la PCH (Prestation compensatoire du handicap) et jusqu’à récemment, le RSA. En effet, depuis janvier 2020, la gestion du RSA, dispositif qui plombait fortement le budget du Département de La Réunion, a été recentralisé par l’Etat. Si rien ne change pour les bénéficiaires, le coût est désormais supporté par l’Etat et non par le Conseil départemental. Il s’agit là d’une spécificité locale.

Outre l’action sociale, le Département assure la construction, l’équipement et l’entretien des collèges et la gestion des agents TOS (techniciens, ouvriers et de service). Les autres compétences sont les routes départementales, la politique de l’eau, l’insertion, la gestion de la forêt départemento-domaniale…

Spécifiquement à La Réunion, le Département gère la politique agricole, initialement dévolue à La Région. Outre un budget consacré à cette thématique, la collectivité assure également la gestion des fonds européens qui y sont affectés, les fonds FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural).

Sur le plan des compétences partagée, le Département agit en matière de culture, de sport et de tourisme, avec notamment l’entretien et la valorisation des sentiers, des aires de pique-niques, la gestion des Espace Naturels Sensibles.

A noter que la France compte 101 départements.

- La Région, acteur de l’aménagement et du développement économique -

Depuis le 1er janvier 2016, la France compte 13 Régions métropolitaines et cinq ultramarines, fruit d’une réforme territoriale visant à donner davantage de pouvoirs aux Régions françaises. De fait, elles sont devenues des collectivités de grandes envergure doté d’une puissance importante à l’échelle des territoires. La Région Réunion n’échappe pas à la règle, donnant le sentiment d’une collectivité qui gère, d’une certaine manière, la destinée de notre île.
Il faut dire que les compétences de la collectivité régionale en fait quasiment un bâtisseur de l’île, et un aiguilleur des grandes stratégies locales, qui sont ensuite déclinées au niveau départemental, intercommunal et communal.

Ainsi, la Région assure l’élaboration du SRADDET (schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires). A La Réunion, comme dans les autres départements d’outre-mer, subsiste une spécificité. Le schéma en vigueur est le SAR (Schéma d’aménagement régional) qui fixe les grands équilibres en matière d’aménagement du territoire sur le moyen et long terme, et qui constitue un cadre rigoureux pour les autres schémas qui en découlent.

La Région assure également la gestion des déchets, des parcs régionaux (il en était question en 2015, le candidat Didier Robert voulant transformer le parc national en parc régional), de développement rural et urbain.

La Région assure la construction, l’équipement et l’entretien des lycées, il est compétent en matière de transports scolaires et interurbains (il gère le réseau Car Jaune), et de formation professionnelle.

Sur le plan du développement économique, il anime les pôles de compétitivité, apporte son soutien au tissu économique, met en œuvre le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Il définit les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation, d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises.

La Région Réunion gère par ailleurs les fonds européens FEDER (Fonds européens pour le développement régional) et INTERREG V Océan Indien pour la coopération régionale.

Au titre des compétences partagées, la Région agit en matière de sport, de culture, et de développement touristique, à travers notamment son satellite en charge de la stratégie touristique régionale, l’IRT (Ile de La Réunion Tourisme).

A noter que dans ce flot de compétences n’apparaît pas la continuité territoriale, mesure pourtant forte de la Région Réunion, qui relève en principe de l’Etat.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

11 Commentaire(s)

Duconne, Posté
Assemblée unique non ! C'est robert que l'a pu de mandat bientôt qui fane ça. nous population réunionnaise i sa mette a lu assise à zamais. Ericka nous veut, Ericka sera Présidente le 27 juin- ils préparent déjà leurs cartons, on a des photos imazpress au 4eme et 5eme étage -
Electeur, depuis son mobile , Posté
Je constate qu aucun candidat se prononce pour une assemblée unique comme nos amis les antillais ils préfèrent tous avoir deux collectivités pour placer le maximum de leurs amis d ou un gaspillage d argent public le jour où il se prononceront pour une assemblée unique je reprendrais le chemin des urnes .
GERARD97460, Posté
Pour une île comme la Réunion il faudrait juste une Assemblée Unique comme cela avait été proposé il y a quelques années de cela et c'était toujours les mêmes politique qu'aujourd'hui qui se sont opposés à cette création et pourtant c'était la solution sans avoir autant d'élus inutiles comme aujourd'hui dans cette Assemblée Unique.A la Réunion il y a trop d'élus politiques, trop de députés et aussi trop de sénateurs qui eux ne servent vraiment à rien.Vivement qu'on trouve un nouveau président qui fera ce changement nécessaire pour les prochaines élections.
La source Lé la , Posté
Nou veut kika à la region reunion
Le changement , Posté
Une chose est sûre. Le changement est INDISPENSABLE.
Rocky , Posté
Très bon éclairage, mais surtout servir et non se servir. Aussi arrêter les promotions copains coquins et surtout la promotion canapé. Le mérite suivant les compétences. Elus incompétents et paresseux qui profitent seulement leurs indemnités grâce à nos impôts, on n'en veut plus. Mettez vous une bonne fois pour toute chers élus rien n'est gratuit tout doit être perçu à la sueur de notre front.
Mikael , Posté
Tout sauf robert
Gouvernance, Posté
Ce que je pense, c'est que, grâce à la démocratie, n'importe quel quidam, sachant à peine lire et écrire - il suffit qu'il gueule un peu plus fort que les autres ou ex taulards - se retrouve d'un coup conseiller départemental ou régional, à gérer des centaines de millions d'euros. Son premier réflexe, trouver comment subtiliser ou détourner l'argent public. Voir l'exemple de la Cirest où un élu (niveau bagagiste. c'est pas moi qui le dit !) a été, d'un coup, propulsé PDG. Avec le scandale que l'on sait, en à peine un an !!!Pour être un élu, plusieurs exigences doivent être mises en place : morale, intellectuelle, disponibilité.. Après le simulacre débat, je ne veux pas être "gouverné" par des cons !
Geenec, Posté
Assemblée unique la REUNION doit etres un département région trop d'élus commune département région trop d'étage et de double emploi
Tina, Posté
Un beau mille feuilles! Et des doublons en cascade!! Une fusion des deux permettrait de faire de belles économies aux réunionnais.es
Polrun, Posté
Très bon article clair et intéressant qui va permettre à ceux qui le liront de savoir un peu mieux qui fait quoi entre ces deux collectivités : c'est bien utile au moment d'étudier les programmes des candidats ! En plus, pas la moindre coquille aujourd'hui, félicitations.