Pour le nord et l'est :

La campagne sucrière 2021 débutera le 5 juillet


Publié / Actualisé
Suite aux commissions mixtes d'usines (CMU) de Bois Rouge et de Beaufonds qui ont eu lieu ce mercredi 30 juin 2021, la date d'ouverture de la campagne sucrière dans le nord et l'est a été fixée pour le lundi 5 juillet (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite aux commissions mixtes d'usines (CMU) de Bois Rouge et de Beaufonds qui ont eu lieu ce mercredi 30 juin 2021, la date d'ouverture de la campagne sucrière dans le nord et l'est a été fixée pour le lundi 5 juillet (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cette campagne sucrière risque d'être, une nouvelle fois, impactée par les sécheresses qui ont sévi sur La Réunion. Les Jeunes agriculteurs s'inquiètent par ailleurs de "la hausse du prix de l'engrais." "Cette flambée des prix correspond d'une part à l'augmentation du fret maritime et d'autre part à l'envolée des cours mondiaux des deux principaux composants des engrais : l'azote (+32% en un an) et le phosphore (+21.). Cette année la tonne d'engrais devrait coûter environ 200C de plus que l'an passé" écrivent-ils dans un communiqué.

"La filière ne peut se permettre des baisses de production car, au-delà des préoccupations industrielles et commerciales, le revenu des producteurs dépend directement de leurs niveaux de rendements. Des revenus moindres signifient des investissements moins importants et des risques à terme pour la viabilité des exploitations agricoles et de la production cannière de la Réunion" ajoutent-ils.

Les Jeunes Agriculteurs Réunion et ses adhérents demandent donc une reconduction de l'aide à l'achat d'engrais versée l'an dernier par le CTICS et le département pour assurer les campagnes sucrières des années à venir.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !