Les conseils à suivre pour les protéger des feux d'artifice :

Réveillon du Nouvel an : évitons de nouveaux chiens et de chats en cavale


Publié / Actualisé
Parmi les nombreuses restrictions mises en place afin de limiter la propagation du Covid-19 dans les jours qui viennent, l'interdiction des feux d'artifices tirés sur la voie publique. Une bonne nouvelle pour nos amis chiens et chats qui chaque année à cette période sont en cavale à l'extérieur, finissent parfois perdus voire écrasés par des voitures le soir du réveillon. Leur extrême sensibilité aux bruits demeure un vrai calvaire, notamment en période de fête de fin d'année, rappellent les associations. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Parmi les nombreuses restrictions mises en place afin de limiter la propagation du Covid-19 dans les jours qui viennent, l'interdiction des feux d'artifices tirés sur la voie publique. Une bonne nouvelle pour nos amis chiens et chats qui chaque année à cette période sont en cavale à l'extérieur, finissent parfois perdus voire écrasés par des voitures le soir du réveillon. Leur extrême sensibilité aux bruits demeure un vrai calvaire, notamment en période de fête de fin d'année, rappellent les associations. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les 24 et 31 décembre à la Réunion sont accompagnés des traditionnels feux d'artifices et pétards. Cette année, ils pourront uniquement être tirés de votre jardin. A chaque fois, ces derniers font peur aux chiens et chats qui peuvent s'échapper de leur domicile.

Lire aussi - Des fêtes de fin d'année sans rassemblement sur la voie publique et sans feux d'artifice

• Quelques conseils pour protéger vos animaux

"Il faut les enfermer environ une heure au calme dans une pièce tous les jours, environ huit jours avant les fêtes. Confiez à votre animal un objet qui le rassure comme un vêtement à vous avec votre odeur. Quelques heures avant les feux d'artifices (environ deux ou trois heures avant) vous pouvez leur donner des médiaments, comme des comprimés apaisants ou des sédatifs (pour qu'ils dorment) si les animaux sont vieux" renseigne Astrid Puissant, directrice du refuge pour animaux l'arche de Noé.

Elle ajoute qu'il faut faire attention aux moindres détails. "Fermez toutes les portes ou fenêtres, même celles par lesquelles votre animal n'a pas l'habitude de sortir" explique-t-elle. "Les animaux ont tellement peur des bruits décuplés qu'ils peuvent sortir par n'importe quelle ouverture" ajoute-t-elle.

• Que faire si son animal se sauve?

Contactez la fourrière, la SPA, postez des annonces sur les pages Facebook spécialisées dans les annonces d'animaux perdus ou retrouvés comme Pet alert 974 ou Pattes en cavale. Vous pouvez aussi appeler Freedom ou poster une annonce sur leur site où un dispositif est destiné aux annonces d'animaux perdus.

Astrid Puissant conseille aussi de "faire le tour du quartier en voiture le soir, car les chiens reconnaissent le bruit des moteurs de leur maîtres et maîtresses."

• Manque d'approvisionnement en pétards sur l'île

Les restrictions sanitaires, mais aussi le manque d'approvisionnement en pétards est une "très bonne nouvelle, même si je ne pense pas que cela empêchera que les animaux soient écrasés sur la voie publique à cette période, car les gens ont dû faire leur stock depuis un moment" selon la gérante du refuge de l'Arche de Noé. En effet, de nombreux cadavres de chiens ont malheureusement été observés le long des routes de l'ouest, à la suite du week-end de Noël.

Certaines entreprises locales spécialisées dans la vente de pétards et feux d'artifices ont en tout cas eu des difficultés d'approvisionnement en marchandises pour les fêtes de fin d'années. C'est le cas de l'entreprise de vente de pétards en ligne Pétards 974 qui a annoncé en novembre dernier qu'elle n'aurait pas de stock disponible pour cette fin d'année 2021.

Moralité : bien que les feux d'artifices soient moins nombreux cette année, ils devraient tout de même être visibles dans le ciel réunionnais. Pensez donc bien à rentrer vos animaux vendredi soir.

mh/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !