:

Non, cette photo ne montre pas des soldats russes au Mali


Publié / Actualisé
à

Alors que le contexte politique au Mali est tendu en raison d'un éventuel contrat entre Bamako et la société privée paramilitaire russe Wagner, une photo partagée plusieurs centaines de fois sur Facebook depuis le 19 septembre est présentée comme montrant des soldats russes arrivés sur le territoire malien.  C’est faux : l’auteur de cette image a affirmé à l’AFP qu’elle avait été prise près de Moscou en 2015 et montrait une répétition de parade militaire. 

La photo montre plusieurs hommes blancs en tenue militaire, jambe gauche en avant, alignés en rang. Ils tiennent tous un fusil et ont la tête tournée dans la même direction. 

"Les soldats russes sont bien et bel arrivés à BAMAKO", affirme l’auteur d’une publication partagée au moins 640 fois depuis le 19 septembre. La même photo est aussi utilisée par d'autres posts Facebook  datant de cet été (1,2) pour évoquer également l'arrivée de militaires russes au Mali. 

Capture d’une publication sur Facebook, réalisée le 30 septembre 2021

Un contexte politique tendu au Mali 

Depuis un an, la Russie revient régulièrement dans le débat public au Mali. L’AFP a vérifié plusieurs fausses informations y évoquant à tort la présence de l’armée russe  (12). Depuis l’annonce le 17 juin par le président français Emmanuel Macron de la fin de l’opération Barkhane au Sahel, des rumeurs faisant état d’une coopération militaire entre la Russie et le Mali prolifèrent de plus belle sur les réseaux sociaux.  

Le Mali a connu deux coups d'Etat militaires depuis août 2020.

Les tensions politiques se sont encore renforcées ces dernières semaines avec l'éventualité d'un contrat entre Bamako et la controversée société paramilitaire russe Wagner, comme l'explique notamment cette dépêche AFP

De source française proche du dossier, la junte au pouvoir à Bamako étudie la possibilité d'un déploiement de paramilitaires russes de Wagner, société réputée proche du Kremlin.

La France a même averti  le Mali le 29 septembre qu'il perdrait le "soutien de la communauté internationale" et abandonnerait des "pans entiers de sa souveraineté" s'il avait recours aux mercenaires de Wagner.

Des membres de Wagner sont présents notamment en Libye et en Centrafrique où ils font l'objet d'accusations d'exactions. La France avait déjà averti Bamako qu'une implication du groupe serait incompatible avec sa présence militaire et celle d'autres pays et organisations internationales.

Les relations sont d'autant plus tendues que la France a entrepris en juin de réorganiser son dispositif militaire au Sahel, en quittant notamment les bases les plus au nord du Mali (Kidal, Tombouctou et Tessalit) et en prévoyant de réduire ses effectifs dans la région d'ici à 2023 à 2.500-3.000 hommes, contre plus de 5.000 aujourd'hui.

Mais la photo utilisée dans la publication que nous examinons n’a aucun rapport avec le Mali.

Une photo prise en 2015 à Moscou

Une recherche d’image inversée avec le moteur de recherche russe Yandex propose de nombreuses publications illustrées avec la photo dont nous recherchons l’auteur.  On retrouve notamment un article en Polonais publié en juin 2017 sur le Kirghizistan, illustré avec la photo.  Elle est créditée du nom "Vitaly V. Kuzmin". Son profil Twitter indique qu’il est basé à Moscou et spécialisé dans la photo militaire. Il a également un site internet où l'on trouve sa production consacrée à l'armée russe. 

Contacté via Twitter le 27 septembre par l’AFP, Vitaly V. Kuzmin confirme qu’il est l’auteur du cliché. "Cette photo est en effet la mienne et a été prise en avril 2015 au terrain d'entraînement d'Alabino dans la région de Moscou, en Russie, lors de la répétition du défilé marquant la commémoration du jour de la victoire (victoire des troupes soviétiques sur l’Allemagne nazie le 9 mai 1945, NDLR), à Moscou 2015", explique-t-il, en joignant un lien vers la photo d’origine sur son site.

Il est précisé qu'il s'agit d'un régiment qui fait partie de la 98ème division aéroportée. 

Capture d'écran prise sur vitalykuzmin.net

En cliquant en bas de la photo, on peut accéder aux métadonnées du cliché, où est indiquée la date du 22 avril 2015.



Monique Ngo Mayag, AFP Mali
   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !