Vérification :

Non, le nouveau permis de conduire ne cherche pas à "éliminer le plus de conducteurs possible"


Publié / Actualisé
Dans une publication partagée plus de 11.000 fois sur Facebook, une internaute affirme que le nouveau permis de conduire chercherait à "éliminer le plus de conducteurs que possible", et qu'une "visite médicale" serait "obligatoire" pour renouveler son permis. Ces affirmations sont fausses. Si le nouveau format du permis de conduire a bien une date de validité, son renouvellement est une simple démarche administrative sans contrôle médical et sans nouvel examen de conduite. L'objectif du changement de format est de lutter contre les contrefaçons.
Dans une publication partagée plus de 11.000 fois sur Facebook, une internaute affirme que le nouveau permis de conduire chercherait à "éliminer le plus de conducteurs que possible", et qu'une "visite médicale" serait "obligatoire" pour renouveler son permis. Ces affirmations sont fausses. Si le nouveau format du permis de conduire a bien une date de validité, son renouvellement est une simple démarche administrative sans contrôle médical et sans nouvel examen de conduite. L'objectif du changement de format est de lutter contre les contrefaçons.

"AVEC LE NOUVEAU FORMAT DU PERMIS, ils vont chercher à éliminer le plus de conducteurs possible," affirme une internaute, expliquant que "les permis datant d'avant 2013 resteront valables jusqu'en 2033 - En effet, les nouveaux auront une limite de validité", qu'"à chaque renouvellement, une visite médicale sera obligatoire" concluant " surtout si vous avez des soucis de santé, Gardez votre ancien permis cartonné qui, lui, est illimité, " dans une publication partagée plus de 11.000 fois sur Facebook depuis le 26 août.

Capture d'écran réalisée sur Facebook le 11/10/2021.

"Une personne qui demande le remplacement de son vieux permis de conduire en carton rose reçoit en échange le nouveau permis sur carte magnétique, format carte vitale ou carte bleue, mais dessus apparaît une durée d'une validité de 5 ans," peut-on lire dans la publication. Selon le site officiel de l'administration Service public et selon le Ministère de l'Intérieur, "un titre de conduite au format "carte de crédit" délivré depuis 2013 est valable 15 ans. Les 1ers renouvellements interviendront en 2028", tandis que pour l'ancien format de permis de conduire, le "titre de conduite rose cartonné reste valable jusqu'au 19 janvier 2033. Vous n'avez pas à demander son remplacement, sauf en cas de détérioration, perte ou vol."

Mais cette date de validité ne concerne que le titre de conduite, c'est-à-dire le document attestant de votre permis de conduire, et non pas votre droit de conduire en tant que tel. Comme on peut le lire sur le site de Service public : "votre permis B vous permettant de conduire une voiture reste valable à vie (sauf restriction individuelle)." C'est seulement le document administratif que vous devrez changer lorsqu'il ne sera plus valable au bout de 15 ans.

Lorsque le titre de permis n'est plus valide, il faut le renouveler, mais il s'agit d'une démarche purement administrative, sans besoin de repasser un examen de conduite. "Il n'y aura ni examen de conduite, ni contrôle médical à passer. Ce renouvellement permettra d'actualiser votre adresse et votre photo," peut-on lire sur Service public, comme on peut le voir sur la capture d'écran ci-dessous.

Capture d'écran du site service-public.fr réalisée le 11/10/2021.

Contrairement à ce qui est affirmé dans la publication virale sur les réseaux sociaux, la durée de validité du titre de permis n'a rien à voir avec l'âge, et le seuil de "50 ans" ne change rien aux règles évoqués plus haut.
Se mettre aux normes et limiter la fraude

L'objectif du changement de format des permis de conduire n'est pas d'"éliminer le plus de conducteurs possible," comme affirmé dans la publication, mais d'uniformiser les titres de permis avec les pays voisins, conformément à une directive de l'Union européenne relative aux permis de conduire de 2006, selon la Sécurité routière contactée par l'AFP, le 11 octobre.

Les nouveaux permis peuvent aussi aider à limiter les contrefaçons. "Fabriqué dans un matériau complexe et résistant, le nouveau permis intègre un hologramme proche de celui des passeports biométriques, mais aussi "des images fantômes" ou encore des encres réactives uniquement sous lumière UV," expliquait cette dépêche AFP publiée en février 2014.

"Avant, le papier était acheminé dans chaque préfecture de France pour qu'elles fournissent ensuite les permis de conduire. Donc ce document vierge était très tentant pour des réseaux, qui pouvaient s'en emparer pour produire des faux. Les transports vers chaque préfecture représentaient une faille possible" a expliqué Romain Galesne-Fontaine, vice-président de la communication de l'Imprimerie nationale, à l'AFP le 11 octobre. "La production de nouveau permis est centralisé sur le site de l'Imprimerie nationale, où il est aussi personnalisé puis directement envoyé au titulaire, donc il y a moins de risque de fraude. Le nouveau document est aussi en format de plastique polycarbonate avec une gravure laser au coeur du document donc c'est beaucoup plus compliqué de modifier ces données," a-t-il ajouté.

"Environ 20 millions de cartes ont été produites depuis septembre 2013. Ces formats de permis de conduire sont plus difficiles à falsifier de par leur conception, et donc aussi plus sécurisés," a confirmé un responsable de la Sécurité routière à l'AFP.

Astrig Agopian - AFP

   

4 Commentaire(s)

Jeanbon, Posté
A Webmaster : Tous les jours, et plus particulièrement, vous nous remontez tous les chiffres officiels du travail de la maréchaussée, excusez moi d'avoir une impression. Vous informez, nous, nous donnons nos avis, ainsi que nos impressions...Bonne journée à vous également.
Sécurité, Posté
Ceci étant, ça nous ferait pas de mal de le repasser tous les 10 ans, une bonne piqûre de rappel. Quant à la visite médicale périodique, ce serait quand même du bon sens...
Jeanbon, Posté
"C'est seulement le document administratif que vous devrez changer lorsqu'il ne sera plus valable au bout de 15 ans"Plus ça va, et plus j'ai l'impression que votre journal abonde dans le sens de nos gouvernants, et surtout de cette politique de répression routière (Bonjour, nous n'abondons dans aucun sens, nous informons... Bonne journée à vous - Webmaster)
RIPOSTE974, Posté
Pas confiance dans ces technocrates qui pondent des textes administratifs . A chacun d'être vigilant, passant un examen de permis de conduire permanent avec réussite. Ces crapauds vous tirent un permis à point. Comment croire à ces crapauds '