:

Attention, cet homme a truqué sa photo pour faire une blague


Publié / Actualisé

Des publications largement partagées sur Facebook depuis mi-novembre affirment qu'un Egyptien s'est fait arracher les dents pour confectionner un collier et l’offrir à sa compagne. Mais il s’agit d’un canular. L'homme a expliqué à l'AFP avoir volontairement modifié sa photo pour faire cette blague, que beaucoup d'internautes prennent au premier degré, et ainsi se moquer des manières parfois excentriques de prouver son amour à sa dulcinée. La photo du bijou en dents, elle, est bien réelle: on la trouve sur internet depuis au moins 2016.

"Cet Égyptien a étourdi sa mère, ses amis et toute famille après avoir visité un dentiste qui l'enleva 13 dents qu'il a utilisé pour fabriquer un collier pour offrir à sa petite amie en signe d'amour", affirme l’auteur d’un message au français approximatif et largement relayé autant en français (1,2,3…) qu'en anglais (1,2) sur Facebook.

"La petite amie a rompue avec lui en refusant son cadeau car selon elle  l'acte était plus +Idiot.+ que romantique", ajoute ce message repris depuis mi-novembre. 

Il est accompagné d’un collage de deux images : l'une montrant un jeune homme assis, chemise noire, et lunettes sur le nez. Il affiche un large sourire ... totalement édenté. Sur la seconde image, on voit au creux d'une main, ce qui ressemble à un collier ou à un bracelet confectionné avec ce qui s'apparente à des molaires humaines.

Sous les publications, on peut lire pléthore de commentaires moqueurs.  Beaucoup d'internautes pensent que l'histoire est authentique, exprimant un mélange d'étonnement, de dégoût et d'inquiétude.

Capture d'écran des commentaires sous une publication Facebook, réalisée le 30 novembre 2022

"Juste un troll"

En effectuant une recherche d'image inversée dans Google Images, on retrouve une article sur le site d'infos en arabe, basé aux Emirats arabes Unis,  Al Ain News, publiée le 3  novembre 2021 et qui affirme que l 'histoire est montée de toutes pièces.

Selon cet article, l'homme sur la photo est en réalité l'acteur égyptien Mostafa Soliman El Sayed.  Il y explique avoir trouvé la photo du bijou en ligne et l'avoir accompagnée d'une photo, truquée, de lui-même avec un sourire édenté.

Écrit en arabe, le post Facebook d'El Sayed du 31 octobre 2021 (également archivé ici), a été partagé plus de 500 fois. La légende signifie : "Sérieusement, l'une des plus belles preuves d’amour que j'aie jamais vue dans ma vie est de retirer toutes ses dents et molaires et les offrir à la personne qu’on aime".

Le but de ce post ironique, a-t-il expliqué au site Al Ain News, était de se moquer des cadeaux peu communs que certains couples échangent, comme les fioles de sang qu'il évoque dans les commentaires, photo à l'appui. 

Capture Facebook, réalisée le 3 novembre 2022

Un autre reportage vidéo d'un média égyptien a également expliqué qu'El Sayed "plaisantait avec ses fans et ne s'attendait pas à ce que cela devienne une tendance".

En outre, l'AFP a contacté M. El Sayed, qui a confirmé que l'histoire n'était "pas vraie". "C'est faux", a-t-il déclaré à l'AFP, "c'était juste un (truc de) troll. Je suis comédien".

Des molaires humaines

Une autre recherche d'image inversée a révélé que la photo du bracelet en dents était en ligne depuis au moins août 2016, date à laquelle elle est apparue dans un article en espagnol du site d’information américain "BuzzFeed", portant sur "12 accessoires fabriqués avec des parties du corps humain pour les amoureux du macabre".

Le quatrième accessoire cité dans cet article est décrit comme "un bracelet délicat avec des dents humaines" et contient un lien vers une boutique américaine appelée BoneLust sur le site de vente en ligne, Etsy. 

A screenshot, taken November 22, 2021, of the bracelet in the 2016 BuzzFeed article

Sur la page archivée d'Etsy, la description associée au collier en dents mentionne "véritable collier molaires humaines (ou bracelet)" et prévient le potentiel client que sa commande peut être personnalisée (nombre de dents, longueur de la chaîne).

 

A screenshot of the archived Etsy page showing the jewellery, taken November 22, 2021

 

Les pièces de cette collection de bijoux, appelée "Tooth Fairy" ("La fée des dents", équivalent anglo-saxon de la Petite souris)  "utilise de vraies dents humaines acquises légalement auprès de dentistes".



AFP Kenya, AFP Afrique du Sud
   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !