:

Ces images ne montrent pas l'attaque russe contre l'Ukraine: il s'agit d'extraits de jeux vidéos


Publié / Actualisé
Des vidéos montrant des avions volant au milieu de tirs en rafales cumulent plus de 2.000 partages sur Facebook depuis le 24 février en Afrique francophone. Selon ces publications virales, il s'agirait d'images du début de l'offensive militaire russe en Ukraine. Mais c'est faux : ces vidéos proviennent de jeux vidéos de simulation de tactique militaire.
Des vidéos montrant des avions volant au milieu de tirs en rafales cumulent plus de 2.000 partages sur Facebook depuis le 24 février en Afrique francophone. Selon ces publications virales, il s'agirait d'images du début de l'offensive militaire russe en Ukraine. Mais c'est faux : ces vidéos proviennent de jeux vidéos de simulation de tactique militaire.

"Russie-Ukraine les premières images de la guerre en Ukraine", affirme l’auteur d’une publication partagée 849 fois sur Facebook  depuis le 24 février 2022, vidéo à l’appui. Celle-ci montre des tirs en rafale qui percent le ciel dans la nuit. La séquence dure 4 minutes et 39 secondes et totalise près de 200.000 vues. 

Une autre vidéo, cette fois de 8 minutes et 46 secondes, montrant également des tirs en rafales vers ce qui semble être des avions militaires, totalise plus de 1.500 partages et plus de 300.000 vues. "La France et L'OTAN vont-ils intervenir dans la guerre Russie - Ukraine ?", questionne l'auteur, en légende. 

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 1er mars 2022
Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 1er mars 2022

 

 

Ces différentes séquences sont devenues virales depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février 2022.

La communauté internationale a condamné les attaques russes sur le territoire ukrainien. L'Union européenne a pris une batterie de sanctions contre Vladimir Poutine et ses proches. 

Cependant, les séquences virales sur les réseaux sociaux n'ont aucun lien avec la guerre en Ukraine.

De nombreux internautes y ont pourtant cru. D’autres, sceptiques, y voient une vidéo détournée de son contexte. Un internaute affirme qu'il "s'agit d'une vidéo du jeu ARMA 3". "Celle-ci a presque 2 ans déjà", précise-t-il. 

Les séquences que nous vérifions actuellement proviennent du jeu Arma 3, un jeu vidéo de combat tactique développé par Bohemia Interactive , une société basée en République tchèque, ainsi que d'un autre concepteur de simulation militaire. 

Une vidéo de simulation militaire 

Sur la chaîne YouTube Compared Comparison, qui publie des extraits du jeu Arma 3, on retrouve une séquence de la vidéo aux 300.000 vues (de 0 à 30 secondes) que nous recherchons. Le site a publié cette vidéo le 6 novembre 2021, plusieurs mois donc avant l'attaque russe contre l'Ukraine.

Capture d'écran d'une publication Facebook, réalisée le 1er mars 2022

Pour retrouver les autres séquences de cette vidéo virale, nous avons inséré des mots-clés dans le moteur de recherche YouTube, notamment l’une des indications inscrites sur les vidéos d’Arma 3 :  "ANTI-AIR TANK in Action - A-10 Warthog - SPAAG - GAU-8 - Simulation".   Cela nous mène vers une autre chaîne YouTube de concepteur de vidéos de simulation militaire nommée Zone 3000 Chizuru.

On y retrouve la deuxième séquence de la vidéo de 8 minutes 46 secondes aux 300.000 vues (de 0’31” à 3’35”) ainsi qu’une vidéo similaire à la dernière séquence (de 3’36” à la fin) de la vidéo virale.

Cette chaîne Youtube, Zone 3000 Chizuru, contient aussi la même vidéo que celle utilisée dans le post censé montrer "les premières images de la guerre en Ukraine". Elle a été publiée le 5 décembre 2021 sous le titre "Chars anti-aériens contre chasseurs à réaction et A-10". 

Toutes ces vidéos datent au moins de 2021 et sont donc antérieures à l’invasion de l'Ukraine. 

L'AFP a déjà vérifié d'autres vidéos montrant soi-disant le conflit entre la Russie et l'Ukraine. Ces images détournées ne sont pas seulement virales en Afrique francophone , mais aussi en Europe, en Asie, dans d'autres langues que le Français (1,2,3).

La société qui a conçu le jeu vidéo Arma 3 a d’ailleurs averti sur Twitter le 25 février que les images de ce jeu étaient à tort  présentées comme des enregistrements de l'avancée russe sur l'Ukraine.

Le point sur la situation en Ukraine 

Alors que l'armée russe continuait de se déployer le 1er mars pour tenter de prendre le contrôle de Kiev, le centre de Kharkiv, deuxième ville d'Ukraine non loin de la frontière russe, était bombardé par l'armée russe. 

Le conflit a fait en six jours un million de déplacés en Ukraine même, et poussé plus de 677.000 Ukrainiens vers les pays voisins - essentiellement la Pologne, mais aussi la Hongrie, la Slovaquie et la Roumanie, selon le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Le bilan du conflit reste incertain. L'ONU a évoqué le 28 février 102 civils tués et 304 blessés, ajoutant que les chiffres réels étaient "considérablement" plus élevés.



AFP Moyen Orient et Afrique du Nord, AFP Colombie
   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !