Agression de policiers à Saint-André :

Le syndicat Unsa Police réclame des renforts


Publié / Actualisé
Jean-Pierre Lauret, secrétaire régional du syndicat condamne avec fermeté l'agression de deux policiers par un forcené au commissariat de Saint-André. Des violences intervenues ce samedi 24 juin 2017. Nous publions en intégralité le communiqué de l'Unsa réagissant à ces événements.
Jean-Pierre Lauret, secrétaire régional du syndicat condamne avec fermeté l'agression de deux policiers par un forcené au commissariat de Saint-André. Des violences intervenues ce samedi 24 juin 2017. Nous publions en intégralité le communiqué de l'Unsa réagissant à ces événements.

"Force est de constater que les violences envers les policiers deviennent récurrentes pour ne pas dire habituelles. Les faits de violences et d'outrage envers deux policiers le samedi 24 juin 2017 au commissariat de Saint André attestent de cette inquiétante dérive. Pour autant, si ce genre de faits est en constante augmentation plus de 40 % en deux ans, ils ne doivent être en en aucun cas banalisés.

L'affectation d'une cinquantaine de fonctionnaires de police dans la département de La Réunion doit être officialisée par une commission nationale le 28 juin 2017. Si des renforts permettront de réorganiser les différentes unités et d'augmenter quelque peu l'efficience des services, cela ne constitue qu'une étape eu égard aux besoins criants en la matière.

L'Unsa Police réitère que les violences perpétrées à l'encontre des policiers et des forces de l'ordre en général, doivent être sévèrement sanctionnées par la justice, et prône la tolérance zéro. L'Unsa police apporte son soutien aux collègues blessés et leur souhaite un prompt rétablissement, tout en saluant leur professionnalisme dans la gestion de cet évènement ."

Jean-Pierre Lauret, secrétaire régional de l'Unsa Police

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !