L'élue fait le lien avec les manifestations des employés communaux (actualisé) :

Saint-Louis : la voiture de la mère de Juliana M'Doihoma incendiée dans la nuit


Publié / Actualisé
La maire de Saint-Louis Juliana M'Doihoma annonce sur sa page officielle que la voiture de sa mère a été incendiée dans la nuit. L'édile saint-louisienne fait un lien direct entre cet incident et la contestation en cours depuis quelques jours de la part de plusieurs employés communaux. Ce jeudi encore, ils défilaient pour protester contre l'annulation de plusieurs titularisations et CDIsations.
La maire de Saint-Louis Juliana M'Doihoma annonce sur sa page officielle que la voiture de sa mère a été incendiée dans la nuit. L'édile saint-louisienne fait un lien direct entre cet incident et la contestation en cours depuis quelques jours de la part de plusieurs employés communaux. Ce jeudi encore, ils défilaient pour protester contre l'annulation de plusieurs titularisations et CDIsations.

"L’attaque personnelle est l’arme des faibles !" écrit la maire saint-louisienne sur sa page Facebook. "Cette nuit, la voiture de ma mère a pris feu sur le parking de la cité où elle vit à Palissade."

Photos à l'appui, on y voit la voiture complètement brûlée. "Son véhicule actuel durement acquis après de nombreux mois " sans transport " suite à la panne de l’ancien qui a aussi brûlé... Le tout incendiant également au passage la voiture neuve d’une voisine" énumère Juliana M’Doihoma.

La maire de Saint-Louis fait un lien direct avec la contestation en cours de la part de plusieurs employés communaux, suite aux manifestations organisées dans la ville cette semaine.

"Si les circonstances précises de cet incendie restent encore à éclaircir, le contexte dans lequel il survient est en revanche très clair... Ce n’est pas la première fois depuis que je me suis engagée en politique que ma mère est prise pour cible... Ces méthodes du passé sont détestables ! Les constater de la sorte ne font qu’amplifier ma détermination à agir et résister plus que jamais pour notre ville soit définitivement libérée de ces pratiques archaïques ! Ce qui ne tue pas, rend plus fort !"

L’attaque personnelle est l’arme des faibles ! Cette nuit, la voiture de ma mère a pris feu sur le parking de la cité...

Publiée par Juliana M’Doihoma sur Jeudi 3 septembre 2020

Le député Jean-Hugues Ratenon a réagi dans la journée, condamnant "sans réserve et avec la plus grande fermeté l’incendie de la voiture de la maman de la maire de Saint-Louis. Un acte inadmissible ; des méthodes d’un autre âge. Rien ne peut justifier la violence et encore plus quand il s’agit d’une maman. Les litiges, en toute situation, doivent se régler dans la concertation, le dialogue, le respect de la loi" écrit le député dans un communiqué.

"Je dénonce et condamne l’acte criminel qui s’est déroulé, hier soir, chez la maman de madame la maire de Saint-Louis. Je tiens à apporter tout mon soutien à Mme M’Doihoma ainsi qu’à sa mère suite à l’incendie criminel de sa voiture. Nous pouvons avoir des désaccords politiques, ne pas être d’accord sur le management du personnel communal, mais rien ne justifie un tel acte !" écrit quant à lui Rémy Bourgogne, porte-parole du PEUP.

- Grève des employés communaux -

Cette semaine, plusieurs employés communaux de Saint-Louis ont continué leur grève suite à l'annulation de leur titularisation et de leur CDIsation à la demande de la préfecture.

Ils se trouvaient ce jeudi 3 septembre devant la gendarmerie de Saint-Louis pour demander la libération de Wilson Adras, interpellé dans la matinée. Plus tôt dans la journée, ils ont bloqué la cuisine centrale de Saint-Louis. Ils ont empêché les livraisons de partir de la cuisine centrale, qui fournit les établissements scolaires de la ville.

Lire aussi : Saint-Louis : les employés communaux manifestent désormais devant la gendarmerie

La veille, les manifestants avaient installé un barrage filtrant à l'entrée de la commune, avant de défiler dans les rues de la ville par dizaines.

Lire aussi : Saint-Louis : le barrage filtrant est levé, les manifestants défilent dans le centre-ville

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    7AC, Posté
    Bravo Mme M'Doihoma, bien répondu, ne cédez pas face à ces racailles !