Sur toute l'île :

Contrôles de police et de gendarmerie : une quarantaine d'infractions constatées dans des bus de transports scolaires


Publié / Actualisé
La police et la gendarmerie ont effectué plusieurs contrôles des bus de transports scolaires ce lundi 25 janvier et ce mardi 26 janvier 2021 sur toute l'ile. Une quarantaine d'infractions ont été relevées. Nous publions ci-dessous les communqués des gendarmes et des policiers
La police et la gendarmerie ont effectué plusieurs contrôles des bus de transports scolaires ce lundi 25 janvier et ce mardi 26 janvier 2021 sur toute l'ile. Une quarantaine d'infractions ont été relevées. Nous publions ci-dessous les communqués des gendarmes et des policiers

Secteur police

"La Délégation Départementale de la Sécurité Routière de la DDSP974 a réalisé en concertation avec l'Escadron Départemental de la Sécurité Routière de la Gendarmerie Nationale plusieurs contrôles à l'occasion de la rentrée scolaire. A Saint Denis, les conditions de circulation et notamment celles des transports collectifs d'élèves desservant la cité scolaire du Butor, le lycée Bellepierre et le collège Mahé de Labourdonnais ont été particulièrement ciblés. A St Pierre, les motocyclistes ont vérifié les conditions de transports des collégiens de l'établissement Adam de Villiers de Mont Vert.

Lundi, une dizaine d'infractions a été relevée dont une circulation avec un permis non prorogé, une circulation malgré un pneumatique dépourvu de sculpture et un éthylotest antidémarrage "déplombé". Seule l'intégrité de ce sceau permettant de garantir celle de l'appareil de contrôle, le bus ainsi en défaut était immob, ilisé.
Hier, c'est encore une quinzaine de contraventions qui était constatée dont un défaut de ceinture d'un conducteur de bus, des défauts d'équipement de sécurité et de nouveau un éthylotest antidémarrage déplombé. Un bus qui chargeait des élèves s'avérait circuler avec sa porte vitrée latérale totalement brisée. Ce bus, devenu "car courant d'air" au détriment de la sécurité de ses jeunes passagers, était immédiatement immobilisé. L'obligation du port de ceinture a été rappelée aux personnes transportées."

Secteur gendarmerie

A l'occasion de la rentrée scolaire, les gendarmes ont procédé à un contrôle des transports de personnes aux abords des lycées et collèges de l'île, ce mardi  entre 15 heures  et 17 heures 30. Outre les addictions, la conformité des équipements de sécurité, des documents administratifs, le respect des mesures liées à la pandémie, et le port de la ceinture de sécurité ont été recherchés.
111 bus ont été soumis à la vérification, 19 se trouvaient en infraction. Au total 22 infractions ont été constatées dont deux graves relevant de la mise hors fonctionnement de l'éthylomètre anti-démarrage :

2 neutralisations dispositif éthylomètre anti-démarrage
6 infractions liées aux documents administratifs (2  absence licences - 1 défaut présentation FIMO - 3 défauts convention transport TCO)
2 infractions pour non port de la ceinture de sécurité et transport enfant avec système attache défectueux
8 infractions liées à la sécurité du transport ( trousse secours - marteau - extincteur)
3 absences de pictogramme "transport d'enfants"
1 permis de conduire non prorogé

   

2 Commentaire(s)

Missouk, Posté
De quoi dissuader les familles de laisser monter leurs enfants dans les transports scolaires! Scandaleux!
MangCeriz, depuis son mobile, Posté
c'est Trop d'infractions!!!!!