[VIDÉOS] Interpellé par Jean-Hugues Ratenon dans l'hémicycle :

Refus de motifs impérieux : Sébastien Lecornu présente ses excuses


Publié / Actualisé
Le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon a souhaité interpeller le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu ce mardi 2 mars 2021 dans l'hémicycle, sur la question des motifs impérieux pour voyager. Il dénonçait le refus de motifs impérieux trop fréquents et abusifs. Répondant à sa question, Sébastien Lecornu a présenté ses excuses et a indiqué que lui et le ministre de l'Intérieur ont donné des consignes à la préfecture et la police des frontières pour faire "preuve de discernement" dans l'examen des motifs impérieux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon a souhaité interpeller le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu ce mardi 2 mars 2021 dans l'hémicycle, sur la question des motifs impérieux pour voyager. Il dénonçait le refus de motifs impérieux trop fréquents et abusifs. Répondant à sa question, Sébastien Lecornu a présenté ses excuses et a indiqué que lui et le ministre de l'Intérieur ont donné des consignes à la préfecture et la police des frontières pour faire "preuve de discernement" dans l'examen des motifs impérieux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Jean-Hugues Ratenon s'est appuyé sur un exemple précis, celui d'un Réunionnais qui n'aurait pas pu rentrer pour l'enterrement de sa grand-mère. "Une atteinte grave aux droits humains" dénonce le député qui appelle à une révision du motif impérieux.

Répondant à ses accusations le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a indiqué qu'avec "le ministre de l'Intérieur nous avons donné des consignes à la police des frontières, à la préfecture, pour faire preuve de discernement dans le cadre de l'application de ces motifs impérieux. Je vous le dis sans esprit polémique : s'il y a eu des cas qui n'ont pas été correctement appliqués, je présente tout simplement mes excuses à nos concitoyens qui ont vu ce refus à l'application".

Le ministre des Outre-mer a ajouté que "la plus belle des fraternités c'est de protéger nos concitoyens et singulièrement nos concitoyens d'Outre-mer, il y a un an vous posiez des questions au gouvernement parce que nous ne protégions pas assez nos concitoyens notamment à La Réunion, aujourd'hui vous nous reprochez de trop les protéger. En tout cas, ces motifs impérieux ils n'ont qu'un seul motif précisément, c'est de protéger des variants : variant sud-africain qui malheureusement circule déjà beaucoup à La Réunion, variant brésilien, variant britannique. (...) Je me tiens à votre disposition pour continuer de protéger au mieux nos concitoyens parce qu'au fond c'est la seule chose qu'ils nous demandent."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

Elections, Posté
C'est quand les prochaines élections présidentielles et régionales ? Il faudra du changement
Addict communiqués, Posté
Ramassamy fera un communiqué dans 1 mois.Poudroux est entrain.de réfléchir cet celle du Tampon répond à TAK.
HULK, Posté
Technocrate imbu de sa personne et méprisant à l'égard des "gueux",comme son maître. En 2022,virons ces incompétents