Justice (actualisé) :

Affaire des musées régionaux : le procès de Didier Robert renvoyé au 22 avril


Publié / Actualisé
Didier Robert est convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi matin 9 avril 2021. Il doit être jugée dans le cadre de l'affaire dite des Musées régionaux. Il n'a pas fait le déplacement jusqu'au palais de justice puisque son procès a été renvoyé au 22 avril. Maître Alain Rapady, l'avocat de Christine Clain jugée aux côtés de Didier Robert, a contracté le Covid-19. Il a donc officiellement demandé le report de l'affaire dès jeudi. Le Parquet comme les avocats du président de Région, candidat à sa succession, ne se sont pas opposer à cette demande. Selon nos informations, le procès devait être renvoyé à la fin du mois et la date du 22 avril a déjà été évoquée. C'est finalement bien à cette date que se tiendra le procès Didier Robert est poursuivi pour des faits supposés de prise illégale d'intérêts, d'abus de biens sociaux et de concussion supposément commis à l'encontre de la SPL Réunion des Musées Régionaux. Christine Clain, ancienne ancienne responsable des finances de la SPL, est poursuivie pour recel de supposément issues d'une prise illégale d'intérêt (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Didier Robert est convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce vendredi matin 9 avril 2021. Il doit être jugée dans le cadre de l'affaire dite des Musées régionaux. Il n'a pas fait le déplacement jusqu'au palais de justice puisque son procès a été renvoyé au 22 avril. Maître Alain Rapady, l'avocat de Christine Clain jugée aux côtés de Didier Robert, a contracté le Covid-19. Il a donc officiellement demandé le report de l'affaire dès jeudi. Le Parquet comme les avocats du président de Région, candidat à sa succession, ne se sont pas opposer à cette demande. Selon nos informations, le procès devait être renvoyé à la fin du mois et la date du 22 avril a déjà été évoquée. C'est finalement bien à cette date que se tiendra le procès Didier Robert est poursuivi pour des faits supposés de prise illégale d'intérêts, d'abus de biens sociaux et de concussion supposément commis à l'encontre de la SPL Réunion des Musées Régionaux. Christine Clain, ancienne ancienne responsable des finances de la SPL, est poursuivie pour recel de supposément issues d'une prise illégale d'intérêt (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le procès avait déjà été renvoyé une première fois en novembre 2020, il l'a été une nouvelle fois ce vendredi 9 avril 2021. Alors que l'avocat de Christine Clain, jugée aux côtés de Didier Robert, a contracté le Covid-19, un renvoi du procès semblait désormais plus que probable.

Maître Alain Rapady a officiellement demandé le renvoi ce jeudi. Les avocats de Didier Robert ne devraient pas s'opposer à cette demande de renvoi. Les deux parties n'ont en tout cas pas souhaité faire de commentaire pour l'heure. Selon la jurisprudence en vigueur depuis le début de la crise sanitaire, tous les procès sont systématique renvoyés lorsque l'un des protagonistes est atteint par le virus. Il en donc été de même pour cette faire.

Selon nos informations, le procès devait être renvoyé à la fin du mois d'avril, c'est-à-dire dans trois semaines. C'est le même délai qui avait été appliqué lors de l'affaire Bygmalion, où, contaminé, l'avocat de Jérôme Lavrilleux avait demandé et obtenu le renvoi du procès à trois semaines plus tard.

Toujours selon nos informations, Didier Robert ne sera pas présent au tribunal ce vendredi matin.

- Une demi douzaine de griefs -

Ce procès, annnoncé en exclusivité par notre site dès le 8 septembre , est l’aboutissement d’une enquête préliminaire pour des faits supposés de détournement de fonds publics et de recel de détournement de fonds publics ouverte suite au signalement de la chambre régionale des comptes qui, dans un rapport, épinglait certaines pratiques de la structure. Selon la convocation au tribunal adressée à l’ancien PDG de la SPL il est reproché à ce dernier une demi douzaine de griefs.

Didier Robert est ainsi poursuivi pour des faits supposés de prise illégale d’intérêts, d’abus de biens sociaux et de concussion supposément commis à l'encontre de la SPL Réunion des Musées Régionaux.

Il y a d'abord l'augmentation de salaires supposée injustifiée au profit de sa responsable des finances, et amie, signature d’un avenant au contrat de travail de cette même responsable le 1er janvier 2017, moins d’un mois avant la signature de sa rupture conventionnelle pour un départ effectif le 1er avril 2017

Vient ensuite l'usage "de mauvaise foi, des biens de cette société (la SPL - ndlr) qu'il savait contraire à l'intérêt de celle-ci à des fins personnelles en l'espèce en percevant une rémunération nette de 6.800 euros par mois sans autorisation du Conseil d'administration de la société"  et alors que la société traversait une crise économique justifiant plusieurs licenciements".

La convocation porte aussi sur la perception "des jetons de présence d'un montant unitaire de 500 euros et représentant une somme totale de 5.500 euros", et ce, "à des fins personnelles". Il est aussi reproché au président de Région la participation au vote portant "sur la rémunération maximale susceptible de lui être octroyée" et d’avoir "présidé et voté les délibérations du conseil d'administration et de l'assemblée générale de la SPL RMR alors qu'elles portaient sur la fixation de sa rémunération" en juillet et novembre 2018.

Le dernier grief porte sur la non déclaration de ses revenus en 2017 auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

   

13 Commentaire(s)

Contribuable, depuis son mobile , Posté
Ce qui compte avant tout pour lui c est l appât du gain et les voyages à Seattle les indemnités a gogo il fait de la politique pour se remplir les poches combien de chantier commencé sont en suspens et pas prêt de voir la fin sa fin de règne est proche avec des vices président trempés dans les affaires judiciaires
DINAROBIN , Posté
Imazpress le 22 avril c'est 4 jours avant lu fête son anniversaire, lu sa demande renvoi pour cause d'ANNIVERSAIRE, lu l?a besoin faire la fête, boire champagne MOET et chandon impérial oté. Veille ta woir réunionnaise et réunionnais, procès i sa être encore renvoyé
Dinosaures, Posté
Didier gros jabot n?a pas honte, il ne vient pas au CM parce qu?il n?est un simple conseiller, il ne vote rien et il ose critiquer; Mi nana un affaire pour dit a li, l?espace Océan n?a pas englouti un seul centime des contribuables mais lui, il a dépensé et englouti 2000 millions pour faire une route qui mène nulle part et qui ne sert à rien. Ce projet représente la risée des français mais aussi de nos cousins mauriciens qui eux, ont construit deux métros. Didix ou devrait aller cachiette comme tangue avec out gros jabot qui touffe dans la graisse servi au Moca. les mauriciens nous narguent (moucatent) en disant que nos politiciens sont des escrocs incompétents .
Zean claude saint paul, Posté
Ça n?a encore un nez si son figure! Passe comme Olivier Hoarau au tribunal, comme madame dindar, comme Olivier Riviere, comme patel, comme SINIMALE, pourquoi vous fuyez? Et dire qu?un pote de l?école militaire i sa mette à où assise et inéligible ! Bienfait !! Malédiction dites vous?
Voie de contournement , Posté
Et dire qu'il.y en a qui attendent encore la voie de contournement promis dans le sud. C'est le renouveau.
Ti kok ti patte , Posté
Comme mon pompiste a le Covid, on ne peut plus faire le.plein d'essence ?
Et le 22 ? , Posté
On inventera quoi le 22 avril ?
Eric, depuis son mobile , Posté
Ce président de région seras t il enfin condamné comme le citoyen lambda y aurait il une justice différente pour nos élus bientot j espere qu on auras la réponse .
La vérité si je mens !, Posté
Tonton Covid-19 a bon dos
Mauvais Karma , Posté
Encore un renvoi! Et le 22 on sera tous confinés c?est prévu Imazpress! On parie combien que tout est calculé d?avance.... non mais, on mets la main dans le pot de confiture et on fuit..... ce n'est pas bien ça, bondié i suive à lu partout on dirait pour le punir....
I HAVE A DREAM , Posté
I HAVE A DREAM. Toutes les personnes qui ne respectent pas les règles, qui ont triché paient. Du petit colon au col blanc. I have a dream : TOUTES.
Exemplarité ? , Posté
Un grand nombre de personnes vit sous le seil de pauvreté à la Reunion. Cela ne concerne pas tout le monde. Bien mal acquis ....
Trop de mandats, Posté
A force d'avoir trop de mandats électoraux et sociaux , on dépasse largement les indemnités et heureusement qu il y a un plafond . Il ne peut pas dire qu il ne savait pas mais l'argent est bien sÃ"r ses comptes .. amende de quelques milliers d'euros alors qu il a empoché des dizaines de milliers d'euros c est encore tout benef pour lui . Et il va continuer . C est ça le renouveau !!