L'identification des organisateurs en cours :

Rassemblement non déclaré à Saint-Leu : une enquête préliminaire ouverte


Publié / Actualisé
Une enquête préliminaire est en cours après le rassemblement non déclaré organisé à Saint-Leu le week-end dernier, avec plus de 1.000 personnes, afin d'identifier et interroger les organisateurs de l'événement. Ils risquent 6 mois de prison et 7.500 euros d'amende pour organisation de manifestation sur la voie publique non déclarée. L'identification est en cours mais a bien avancé. Aucune personne n'a encore été interpellée. 36 contraventions ont été dressées le jour même pour plusieurs raisons : non port du masque et stationnement par exemple.
Une enquête préliminaire est en cours après le rassemblement non déclaré organisé à Saint-Leu le week-end dernier, avec plus de 1.000 personnes, afin d'identifier et interroger les organisateurs de l'événement. Ils risquent 6 mois de prison et 7.500 euros d'amende pour organisation de manifestation sur la voie publique non déclarée. L'identification est en cours mais a bien avancé. Aucune personne n'a encore été interpellée. 36 contraventions ont été dressées le jour même pour plusieurs raisons : non port du masque et stationnement par exemple.

Samedi 24 avril, plus d'un millier de personnes se sont réunies à Saint-Leu sur le front de mer, pour un "flashmob", un événement spontané qui consiste à chanter et danser ensemble. Selon les images qui circulaient sur les réseaux sociaux, beaucoup étaient sans masque.

Lire aussi - Saint-Leu : plus de mille de personnes réunies sur le front de mer

La mairie de Saint-Leu a fermement condamné cette action. "Ce rassemblement était évidemment illégal et de surcroît, les gestes barrières et les mesures de distanciation physique n’ont pas été respectés", dénonçant un événement "dangereux et contre-productif".  Le site avait été évacué dans l'après-midi.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Cawa, Posté
J espère que ce sera pour de vrai que ces organisateurs vont vraiment payer, car nous sommes coincés encore pour l instant.
Caf, Posté
A coz zot y sa pa fé sa o port ou au chaudron' La per le cou ou quoi'
KUNTA KINTé, Posté
ti fé ri fera son job de départ en ramenant ces zoizo de passage
Malzack, depuis son mobile , Posté
@Post1 ---- domaz noré voulu dire créole pas kouyon.
Jean, Posté
Mi vois pas trop créole la dan.