Une information judiciaire est ouverte :

Revente de contrefaçon : cinq personnes mises en examen


Publié / Actualisé
La brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Paul, assistée de la communauté de brigades de Saint-Leu, a interpellé cinq personnes dans le cadre d'un réseau, sur Facebook, de revente de marques contrefaites de luxe (Lacoste, Kenzo, Hugo Boss, Vuitton,...). Des centaines de vêtements contrefaits, des dizaines de produits cosmétiques, de fausses baskets et autres accessoires (boitiers TV android...) ont été saisis dans le cadre de cette enquête menée depuis plusieurs mois, indique le parquet de Saint-Pierre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Paul, assistée de la communauté de brigades de Saint-Leu, a interpellé cinq personnes dans le cadre d'un réseau, sur Facebook, de revente de marques contrefaites de luxe (Lacoste, Kenzo, Hugo Boss, Vuitton,...). Des centaines de vêtements contrefaits, des dizaines de produits cosmétiques, de fausses baskets et autres accessoires (boitiers TV android...) ont été saisis dans le cadre de cette enquête menée depuis plusieurs mois, indique le parquet de Saint-Pierre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Une information judiciaire a été ouverte ce vendredi 18 juin 2021 par le parquet de Saint-Pierre "pour extorsion aggravée, escroquerie en bande organisée, et importation de marchandises de contrefaçon" indique la procureure Caroline Calbo.

"Les mis en cause ont été mis en examen par le juge d’instruction et le parquet a saisi le juge des libertés et de la détention pour placement en détention provisoire des deux têtes de réseau" ajoute-t-elle. Les débats vont se dérouler ce vendredi soir au tribunal.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !