161 infractions relevées en un week-end :

Le jeune conducteur roulait à 179 km/h : sa voiture mise en fourrière et son permis suspendu


Publié / Actualisé
161 infractions ont eté relevées en un week-end par la police et les gendarmes du samedi 11 septembre au dimanche 12 septembre 2021. Nous publions les communiqués ci-dessous les communqués des forces de l'ordre (Photo gendarmerie nationale)
161 infractions ont eté relevées en un week-end par la police et les gendarmes du samedi 11 septembre au dimanche 12 septembre 2021. Nous publions les communiqués ci-dessous les communqués des forces de l'ordre (Photo gendarmerie nationale)

Secteur gendarmerie

Vendredi 10 septembre 2021, les motocyclistes de la brigade motorisée de Rivière-Saintt-Louis ont déféré devant le parquet de St-Pierre, à l'issue de sa garde à vue, un automobiliste contrôlé alors qu'il avait conduit après avoir fait usage de produits stupéfiants et malgré une suspension administrative de son permis de conduire. Jugé en comparution immédiate, le tribunal l'a condamné à 8 mois de peine emprisonnement avec sursis, l’annulation de son permis de conduire et la confiscation de son véhicule.

Le samedi 11 septembre 2021 entre 21 heures 30 et 22 heures, les motocyclistes de la brigade motorisée de Saint-Paul ont contrôlé sur la RN1, trois automobilistes qui circulaient à plus de 145 km/h alors que la vitesse était limitée à 110 km/h à cet endroit.

Un des conducteurs a vu son véhicule partir directement en fourrière administrative pour une durée de 7 jours et, son permis suspendu pour une durée de six mois. Titulaire d'un permis probatoire limitant sa vitesse à 100 km/h sur cet axe, il roulait à 179 km/h. Ce jeune automobiliste qui venait de prendre possession de son nouveau véhicule mercredi dernier, a été également verbalisé pour le non-respect du couvre-feu.    

Nombre de services réalisés : 11
Nombre d'infractions : 70
Nombre de retentions de permis : 12
Nombre d’alcoolémie :  6 dont 4 délictuelles (1.35 mg/l)
Nombre de conduite sous stupéfiants : 8
Nombre d’immobilisation de véhicules : 23 dont 5 mises en fourrière administrative.
Nombre de défaut d'assurance : 5
Nombre de vitesses : 4 avec interception
Nombre de non port ceinture : 6
Nombre d’usage téléphone / distracteurs : 13
Nombre non-respect priorité : 10
Nombre non port casque et équipement :
Nombre défaut contrôle technique : 4
Nombre de défaut équipement deux-roues : 7
Nombre non-respect signalisation :
Nombre de détention de stupéiants :1
Nombre émssion bruit :2
Nombre d'infraction au couvre-feu : 1

Secteur police

Les effectifs de police ont mené 21 opérations de sécurisation permettant de relever 91 infractions dont 7 délits :
- défaut d'assurance : 4
- défaut de permis de conduire : 3

97 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces de policeont également procédé à la constatation de 84 autres diverses contraventions au code de la route
dont :
- feu rouge / stop / priorité : 08
- défaut de port de casque : 04
- défaut de port de la ceinture de sécurité : 05
- usage d'un téléphone au volant : 06
- autres : 61

 

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
179 au lieu des 100 km/h, en ces périodes de répression routière, il a fait fort le gamin ! A son âge, moi c'est à 220 que j'avais établi mon record, avec un 90 aux fesses...Mais bon, autre temps autres m'urs, et beaucoup trop de véhicules sur les routes aujourd'hui !