Contrôles de gendarmerie :

Saint-Denis: le scootériste roulait à 148 km/h, son permis a été suspendu


Publié / Actualisé
Les gendarmes ont effectué des contrôles routiers à Saint-Denis ce jeudi 28 octobre 2021. Le conducteur d'un scooter de grosse cylindrée Yamaha T-max a été contrôlée alors qu'il roulait à à 148 km/h, pour une vitesse limite autorisée de 90 km/h. Le deux-roues a été placé en fourrière et le permis du conducteur suspendu. Trois automobilistes ont été interceptés en plein centre-ville. Ils conduisaient sans assurance. Deux véhicules ont immobilisés par les forces de l'ordre et le troisième a été mis en en fourrière. Nous publions ci-dessous le communiqué des gendarmes (Photo gendarmerie nationale)
Les gendarmes ont effectué des contrôles routiers à Saint-Denis ce jeudi 28 octobre 2021. Le conducteur d'un scooter de grosse cylindrée Yamaha T-max a été contrôlée alors qu'il roulait à à 148 km/h, pour une vitesse limite autorisée de 90 km/h. Le deux-roues a été placé en fourrière et le permis du conducteur suspendu. Trois automobilistes ont été interceptés en plein centre-ville. Ils conduisaient sans assurance. Deux véhicules ont immobilisés par les forces de l'ordre et le troisième a été mis en en fourrière. Nous publions ci-dessous le communiqué des gendarmes (Photo gendarmerie nationale)

"La délégation départementale de la sécurité routière réalise au quotidien des contrôles routiers, tant en semaine que le week-end.  Hier (mercrdi - ndlr), les infractions générant les plus fréquemment les accidents ont été ciblées par ses Unités.

À Saint Denis, la vitesse a été contrôlée Boulevard du Chaudron et 53 excès ont été relevées. L’usager le plus véloce a été mesuré à 90 km/h en agglomération pour une vitesse limite autorisée de 50 km/h. La vitesse a également été contrôlée sur la commune du Port. Quinze usagers en excès étaient interceptés par les motocyclistes dont le conducteur d’un scooter de grosse cylindrée Yamaha T-max. Avec une vitesse mesurée à 148 km/h, pour une vitesse limite autorisée de 90 km/h, le deux-roues était placé en fourrière et le permis du conducteur suspendu.

Les conduites avec tenue en main de téléphone étaient également réprimées. Deux motocyclistes du détachement de Saint Pierre verbalisaient neuf contrevenants pour ce motif. À Saint Denis, sept usagers distraits par leur téléphone étaient également contrôlés. Lors de ce contrôle, quinze infractions étaient constatées, un conducteur se révélant par ailleurs conduire sous l’emprise de cannabis. Là encore, le véhicule était confisqué pour être mis en fourrière et le permis du délinquant immédiatement retenu.

Toujours à Saint Denis, en centre-ville, la Compagnie Départementale d’Intervention contrôlait trois usagers circulant sans assurance. Deux véhicules étaient immobilisés et un partait en fourrière"

   

2 Commentaire(s)

Thomas, Posté
Les contrôles sont fréquents mais pas suffisamment surtout en agglomération.
Merci , Posté
Bravo et merci aux gendarmes.