Justice :

Agression d'un jeune à coups de béquille à Saint-Denis : trois hommes présentés au parquet


Publié / Actualisé
Trois hommes, un majeur et deux mineurs, sont présentés ce vendredi matin 12 novembre au parquet de Saint-Denis. Cette présentation a lieu dans cadre d'une affaire d'agression perpétrée ce mardi en fin d'après-midi sur un jeune et ses parents à Champ Fleuri. Erwann, 18 ans, avait été violemment frappé à coups de béquille alors qu'il se trouvaient au sol. Ses parents venus le secourir ont été caillassés. Les faits avaient été filmés et diffusés sur les réseaux sociaux. "L'enquête extrêmement rapide menée par les policiers du groupe des atteintes aux personnes de la sûreté départementale a permis d'identifier et interpeller (les) trois individus (...) qui, à l'issue de gardes à vue prolongées ce jour" indique la police dans un communiqué publié ce vendredi matin
Trois hommes, un majeur et deux mineurs, sont présentés ce vendredi matin 12 novembre au parquet de Saint-Denis. Cette présentation a lieu dans cadre d'une affaire d'agression perpétrée ce mardi en fin d'après-midi sur un jeune et ses parents à Champ Fleuri. Erwann, 18 ans, avait été violemment frappé à coups de béquille alors qu'il se trouvaient au sol. Ses parents venus le secourir ont été caillassés. Les faits avaient été filmés et diffusés sur les réseaux sociaux. "L'enquête extrêmement rapide menée par les policiers du groupe des atteintes aux personnes de la sûreté départementale a permis d'identifier et interpeller (les) trois individus (...) qui, à l'issue de gardes à vue prolongées ce jour" indique la police dans un communiqué publié ce vendredi matin

Selon la police, les trois jeunes "ont reconnu leur participation active à ce déferlement de violence, le justifiant comme une réaction de vengeance suite à une altercation dans un bus scolaire quelques jours auparavant". Au vu de la particulière gravité des faits, "des moyens conséquents ont été déployés afin de solutionner au plus vite cette enquête et éviter toute réitération des faits" ajoutent les forces de l'ordre en soulignant que dans "un contexte difficile, la mobilisation de la police nationale à La Réunion demeure pleine et entière aussi dans le cadre de la lutte contre les atteintes aux personnes".

www.ipreunion.com  [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Brunobourbon, depuis son mobile , Posté
Voilà où conduit le laxisme des parents, de l'école,des jeux vidéos de violence et de l'incapacité des politiques à résoudre ces problemes