[VIDÉOS] Ils manifestent à la SIDR :

Saint-Denis : les anciens habitants de La Marina demandent un logement décent après l'incendie


Publié / Actualisé
Ce mercredi 19 janvier 2022, une quinzaine d'habitants qui vivaient dans la résidence La Marina à Montgaillard (Saint-Denis) se mobilisent devant les locaux de la SIDR aux Camélias. Victimes de l'incendie survenue dans la nuit du 12 au 13 décembre 2021 qui a ravagé leurs appartements, ils réclament un logement décent à la Société immobilière du département de La Réunion. Certains se plaignent de vivre trop loin de l'école de leurs enfants ou d'avoir un logement inadapté, avec parfois un nombre insuffisant de chambres pour toute la famille. Une réunion serait prévue aux alentours de 13h30 avec la directrice.
Ce mercredi 19 janvier 2022, une quinzaine d'habitants qui vivaient dans la résidence La Marina à Montgaillard (Saint-Denis) se mobilisent devant les locaux de la SIDR aux Camélias. Victimes de l'incendie survenue dans la nuit du 12 au 13 décembre 2021 qui a ravagé leurs appartements, ils réclament un logement décent à la Société immobilière du département de La Réunion. Certains se plaignent de vivre trop loin de l'école de leurs enfants ou d'avoir un logement inadapté, avec parfois un nombre insuffisant de chambres pour toute la famille. Une réunion serait prévue aux alentours de 13h30 avec la directrice.

Les habitants concernés ont des logements provisoires, mais la rentrée scolaire approchant, ils s'inquiètent de ne pas savoir où ils seront relogés. Leur crainte est notamment de se voir attribuer un logement trop éloigner et de devoir changer l'école de leurs marmailles. Certains ne sont plus véhiculés car ils ont perdu leur voiture dans l'incendie.

Les logements temporaires sont parfois trop petits selon eux : à trois, certains disent vivre dans des deux pièces. "Je ne demande pas la lune, juste qu'on regarde notre problème de plus près" déplore une manifestante.

La quinzaine d'habitants sur place a organisé un "sit-in" devant les bureaux de la SIDR. La police est sur place pour gérer la manifestation. "Moi je vis dans un studio avec quatre marmailles" raconte une habitante. "Mon logement est sale, il y a des cancrelats, de l'infiltration" ajoute une autre. La colère est palpable. "Vu que nous on est vivants, ça ne compte pas. On a reçu aucune aide. Même la famille des morts c'est eux qui ont dû tout payer pour l'enterrement, aucune aide."

Suivez le live de notre journaliste sur ce lien.

Lire aussi - Incendie à Saint-Denis : cinq personnes, dont un enfant,  sont décédées, deux victimes en état d'urgence absolue
Lire aussi - Incendie mortel à Saint-Denis : La Réunion rend hommage aux victimes
Lire aussi - Après l'incendie à Montgaillard : des habitants à la recherche d'un souvenir, de la moindre chose de leur vie d'avant
Lire aussi - La Réunion pleure les victimes de l'incendie de Montgaillard

Malgré les bureaux de la SIDR fermés, des manifestants sont restés devant le rideau baissé pour faire entendre leurs revendications.

La mairie de Saint-Denis a réagit suite au sit-in en déclarant : "la manifestation concerne la SIDR et non la mairie de Saint-Denis."

La directrice de la gestion locative a, quant à elle, reçu les familles cinq par cinq pour essayer de résoudre les problématiques. Certaines familles qui étaient en attente d'un relogement définitif auront normalement une réponse demain car une comission de la SIDR a eu lieu aujourd'hui.

Lire aussi - Saint-Denis : fermeture du centre d'hébergement, les familles sont relogées
Lire aussi - Incendie de  Montgaillard : "toutes les familles seront relogées et leurs loyers seront gelés"
Lire aussi - Incendie de Montgaillard : les travaux de sécurisation de la résidence ont commencé

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !