Justice :

Contamination au VIH : Eric Moutien condamné à 10 ans de réclusion criminelle


Publié / Actualisé
Ce vendredi 13 mai 2022, Eric Moutien avait rendez-vous devant la Cour d'assises de Saint-Denis pour le dernier jour de son procès. L'homme était suspecté d'avoir volontairement transmis le virus du Sida à sa compagne de l'époque. Le verdict est tombé, Eric Moutien a été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour administration de substance nuisible avec préméditation avec mandat de dépôt. Ce matin, le ministère public avait requis 12 ans de réclusion criminelle. (Photo :
Ce vendredi 13 mai 2022, Eric Moutien avait rendez-vous devant la Cour d'assises de Saint-Denis pour le dernier jour de son procès. L'homme était suspecté d'avoir volontairement transmis le virus du Sida à sa compagne de l'époque. Le verdict est tombé, Eric Moutien a été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour administration de substance nuisible avec préméditation avec mandat de dépôt. Ce matin, le ministère public avait requis 12 ans de réclusion criminelle. (Photo :

Eric Moutien a été détecté positif au Sida en 1995. En 2002, l’homme fréquente une jeune femme d’une vingtaine d’années. Ils consentent tous deux à des rapports sexuels non-protégés. Un acte qui sur le moment semble anodin pour la femme. Mais en 2003, elle est testée positive au VIH.

Plusieurs années après, la jeune femme porte plainte à l’encontre d’Eric Moutien. Cette même année, il est condamné à 12 ans de prison pour viol. Une victime partiuculièrement marquée par sa maladie.

Tout au long des débats, la préméditation a été au coeur des discussions. Pour les jurés, il n'a fait aucun doute que l'accusé souhaitait transmettre le virus à sa compagne de l'époque.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !