L'autopsie n'a pas déterminé les causes du décès :

Souris Chaude : la victime est le principal du collège Raymond Vergès de la Possession


Publié / Actualisé
Le corps sans vie d'un homme âgé d'une cinquantaine d'année avait été retrouvé ce samedi 14 mai 2022 sur la plage de la Souris-Chaude, à Trois-Bassins. La victime est Alain Mounoussamy, principal du collège Raymond Vergès à La Possession. Une autopsie a été réalisée ce lundi 16 mai. Les examens n'ont pas permis d'établir les causes du décès. Des analyses complémentaires ont été ordonnées par le parquet de Saint-Pierre dont nous publions le le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le corps sans vie d'un homme âgé d'une cinquantaine d'année avait été retrouvé ce samedi 14 mai 2022 sur la plage de la Souris-Chaude, à Trois-Bassins. La victime est Alain Mounoussamy, principal du collège Raymond Vergès à La Possession. Une autopsie a été réalisée ce lundi 16 mai. Les examens n'ont pas permis d'établir les causes du décès. Des analyses complémentaires ont été ordonnées par le parquet de Saint-Pierre dont nous publions le le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Suite à la découverte par un promeneur du corps sans vie d'un homme âgé d'une cinquantaine d'années samedi 14 mai 2022 sur la zone Pointe de Trois Bassins, une autopsie a été réalisée lundi 16 mai. En l'état, cet examen n 'a pas permis d'établir les causes de la mort, les lésions relevées sur le corps du défunt n'étant pas létales. Des analyses complémentaires, notamment anathomopathologiques et toxicologiques, ont été ordonnées. Les investigations se poursuivent et les gendarmes de la Section Recherches de Saint Denis travaillent en co-saisine avec la brigade des Recherches de Saint-Paul.

Il s'agit bien du deuxième corps retrouvé en quelques semaines dans cette zone mais il n y a aucun lien entre ces deux affaires, le premier corps étant celui d'un plaisancier victime d'une fortune de mer et qui avait été retrouvé après l'échouage de son bateau."

Le corps sans vie d’Alain Mounoussamy, 53 ans, a donc été découvert ce samedi 14 mai en début d’après-midi, à Trois Bassins. "Cet homme était très apprécié de la communauté pédagogique de son établissement", note le Rectorat. À la rentrée, soit le 30 mai 2022, une cellule psychologique sera mise en place au sein de l'établissement Raymond Vergès.

- Vanessa Miranville rend homage à Alain Mounoussamy -

"C’est avec une grande peine que le Conseil Municipal de la Ville de La Possession et moi-même adressons nos sincères condoléances à la Famille de Monsieur Alain MOUNOUSSAMY, Principal du collège Raymond Vergés de La Possession. Nous perdons un Homme exceptionnel qui a dévoué sa carrière à l’instruction et à l’accompagnement scolaire de nombreux collégiens et familles. Partageant particulièrement la volonté de mettre en œuvre toutes les conditions pour la réussite scolaire, son professionnalisme et sa bienveillance ont fait de lui une personne appréciée par les élèves, ses collègues, nos agents et notre équipe municipale.

Nous ne l’oublierons pas… Nous présentons nos sincères condoléances à la Famille, amis et proches de Monsieur MOUNOUSSAMY."

www.ipreunion.com/[email protected]

   

3 Commentaire(s)

Anonyme , Posté
Paix à son âme naturellement , mais que la loi face son travail pour retrouver cette personne extrêmement intelligente pour commettre un crime en période de vacances
Sray, Posté
Une belle âme s'éteint brutalement, quelle douleur pour la famille, les proches et toute la communauté educative, adultes, collégiens, parents, collègues. C'était une personne patiente, aimable qui offrait son soutien avec beaucoup d'humanité, de générosité et gérait toutes les situations avec bienveillance, diplomatie et intelligence. C'est une grande perte pour tous. Il incarnait de grandes valeurs par la confiance, l'ecoute et savait voir le meilleur en chacun en tant que leader par son professionnalisme et son exemplarité.
Condoléances et petite correction, Posté
c pas au port c a la possession - il était un bon proviseur je confirme - cela dit paix à son âme - merci de mettre en place la cellule psychologique en place car ma fille déjà que très sensible, est très affectée