Felleng est à 715 km - Une fermeture de la route du littoral envisagée (actualisé à 7h53) :

Le préfet n'exclut pas un passage en alerte orange


Publié / Actualisé
A 7 heures ce mercredi 30 janvier 2013, le cyclone tropical Felleng se situait par les points 14.7 Sud et 53.6 Est, soit à 715 km au nord-nord-ouest des côtes réunionnaises. Le phénomène poursuit sa trajectoire vers l'ouest-sud-ouest à la vitesse de 13 km/h. Il génère des vents soufflant à 160 km/h avec des rafales atteignant les 220 km/h. Rappelons que la pré-alerte cyclonique a été déclenchée depuis 19 heures ce mardi. Un bulletin de vigilance forte houle a également été émis. Par ailleurs, interrogé par Réunion Première Radio ce mercredi matin, le préfet Jean-Luc Marx n'exclut pas de déclencher l'alerte orange. La plus grande prudence est de mise, notamment sur la route du littoral, où des paquets de mer s'abattent sur les voitures. La circulation est d'ailleurs interdite aux deux roues dans le sens Saint Denis/La Possession et ce jusqu'à nouvel ordre. Une fermeture de la route du littoral est envisagée, selon le préfet.
A 7 heures ce mercredi 30 janvier 2013, le cyclone tropical Felleng se situait par les points 14.7 Sud et 53.6 Est, soit à 715 km au nord-nord-ouest des côtes réunionnaises. Le phénomène poursuit sa trajectoire vers l'ouest-sud-ouest à la vitesse de 13 km/h. Il génère des vents soufflant à 160 km/h avec des rafales atteignant les 220 km/h. Rappelons que la pré-alerte cyclonique a été déclenchée depuis 19 heures ce mardi. Un bulletin de vigilance forte houle a également été émis. Par ailleurs, interrogé par Réunion Première Radio ce mercredi matin, le préfet Jean-Luc Marx n'exclut pas de déclencher l'alerte orange. La plus grande prudence est de mise, notamment sur la route du littoral, où des paquets de mer s'abattent sur les voitures. La circulation est d'ailleurs interdite aux deux roues dans le sens Saint Denis/La Possession et ce jusqu'à nouvel ordre. Une fermeture de la route du littoral est envisagée, selon le préfet.

Le niveau orange du plan ORSEC pourrait donc être déclenché. "Tout  dépendra de l’évolution du système, qui peut être suffisamment éloigné avec ses caractéristiques de pluviométrie et de vent qui vont nous permettre de ne pas passer à l’orange mais qui peut aussi nous amener à passer à l’orange voire au rouge en fonction de la situation", a indiqué à Réunion Première Radio Jean-Luc Marx. Le préfet a, toutefois, noté qu’"il est vraiment trop tôt pour le dire".

Selon les prévisions de Météo France, le temps commencera à se dégrader nettement ce mercredi après-midi avec "des averses plus nombreuses sur les hauts de Saint Denis à Saint Philippe en passant par La Plaine des Palmistes et le volcan". Des rafales de vents de 70 à 75 km/h sont attendues le long des côtes de Saint Denis à La Pointe des Galets et de La Pointe de La Table à Saint Joseph. Concernant la houle, des vagues atteindront 3 mètres à 3 mètres 50 ce mercredi matin puis 3 mètres 50 à 4 mètres dans l’après-midi.

À noter que les premiers effets du cyclone tropical Felleng se sont fait sentir dès hier mardi, avec une houle spectaculaire déferlant le long du littoral. Sur la route du littoral, la prudence est d’ailleurs de mise. Des paquets de vagues se fracassent sur les voies de la chaussée côté mer. Ce mercredi matin, selon Réunion Première Radio, au moins deux véhicules, dont un 4x4 ont subi de gros dégâts après qu'une vague se soit écrasée sur eux dans le sens Saint-Denis/La possession, juste avant La Grande Chaloupe. Par mesure de sécurité, la circulation a été interdite aux deux roues dans ce sens et ce jusqu’à nouvel ordre, peu avant 8 heures.

Par ailleurs, Météo France souligne que c'est un cyclone de forte intensité qui est prévu se rapprocher d'ici vendredi, moment où le phénomène est prévu passer au plus près de La Réunion. "Fort heureusement, les prévisions de trajectoires actuelles n'apparaissent pas trop inquiétantes, dans le sens où elles laissent raisonnablement espérer que le cyclone passe entre Madagascar et La Réunion, à distance suffisante pour que le coeur du phénomène n'impacte aucune des deux îles", indiquent les météorologues.

Rappelons que le niveau "pré-alerte cyclonique" du plan ORSEC a été déclenché. Compte tenu de récent passage du cyclone "Dumile", le préfet de La Réunion attire particulièrement l'attention sur le fait que les couches superficielles étant saturées en eau, les premières pluies pourraient générer des vagues de crue rapides dans les ravines, rivières et bassins. Cela pourrait également favoriser le déclenchement de glissements de terrains.

A ce stade, il est recommandé de :
·  Se tenir informé régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France : 08 92 68 08 08 pour les prévisions météorologiques / 08 97 65 01 01 pour le point cyclone ;
·  Ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer ;
·  Vérifier ses réserves : conserves, eau en bouteille, piles, médicaments pour les personnes en cours de traitement médical ;
·  Ne pas s’approcher du rivage en cas de houle ;
·  Vérifier les toitures et les fermetures des locaux d’habitation ;
·  Vérifier l’arrimage des machines, outils et matériaux sur les chantiers ;
·  S’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile, au besoin en appelant sa mairie ;
·  Contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires.

Numéros de téléphones utiles : SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17.

   

Mots clés :

    2 Commentaire(s)

    Inconnu(e), Posté
    L'alerte orange aurait du être déclenché car les vent commencent vraiment a forcer!
    Mrsan, Posté
    Falait mettre en alerte orange.