Elle a jeté son bébé à la poubelle :

Toulouse : une Réunionnaise soupçonnée d'infanticide


Publié / Actualisé
A Toulouse, une femme de 31 ans a été mise en examen le 10 août 2015 pour "homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans." Cette Réunionnaise a jeté son bébé à la poubelle à la suite d'un accouchement. Pour les enquêteurs, contactés par l'AFP, il s'agit d'un "infanticide établi". Une version que nie la suspecte qui possédait pourtant des photos récentes d'un nourrisson sur son téléphone portable.
A Toulouse, une femme de 31 ans a été mise en examen le 10 août 2015 pour "homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans." Cette Réunionnaise a jeté son bébé à la poubelle à la suite d'un accouchement. Pour les enquêteurs, contactés par l'AFP, il s'agit d'un "infanticide établi". Une version que nie la suspecte qui possédait pourtant des photos récentes d'un nourrisson sur son téléphone portable.

La trentenaire, originaire de Saint-Denis, a affirmé aux forces de l'ordre que l'enfant était mort-né. Cependant, elle a également avoué avoir fait six fausses couches. C'est sur ces dernières informations que se concentre désormais l'enquête, a-t-on appris ce dimanche 16 août.

La dépouille du bébé n'a pas été retrouvée, puisque les ordures "ont été incinérées le jour même", a confié une source proche de l'enquête à l'Agence France Presse. Son compagnon, également d'origine réunionnaise, a affirmé ne pas être au courant de la grossesse de la Dionysienne.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !