Actualités du monde :

Biens mal acquis: le fils du président guinéen, renvoyé en correctionnelle


Publié / Actualisé
Teodorin Obiang, le fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s'être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, a appris l'AFP mercredi de source proche de l'enquête.
Teodorin Obiang, le fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s'être frauduleusement bâti en France un patrimoine considérable, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, a appris l'AFP mercredi de source proche de l'enquête.

Teodorin Obiang, 47 ans, promu fin juin par son père Teodoro Obiang Nguema vice-président de Guinée équatoriale, a été renvoyé lundi en procès pour blanchiment d'abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d'abus de confiance et de corruption, a précisé cette source.
Il est accusé de s'être constitué en France un patrimoine mobilier et immobilier évalué à plusieurs dizaines de millions d'euros et financé en partie par l'argent de la corruption et le détournement de fonds publics dans son pays.

Par Khurram SHAHZAD - © 2016 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !