Actualités du monde :

Recel d'oeuvres de Picasso: sursis en appel pour l'ex-électricien


Publié / Actualisé
Un ex-électricien Pierre Le Guennec, et son épouse Danielle, ont été condamnés vendredi par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à deux ans de prison avec sursis pour le recel de 271 oeuvres de Picasso entreposées durant quarante ans dans leur garage.
Un ex-électricien Pierre Le Guennec, et son épouse Danielle, ont été condamnés vendredi par la cour d'appel d'Aix-en-Provence à deux ans de prison avec sursis pour le recel de 271 oeuvres de Picasso entreposées durant quarante ans dans leur garage.

L'arrêt de la cour d'appel confirme "en toutes ses dispositions civiles et pénales" le jugement rendu en première instance par le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) en 2015, qui avait également décidé de remettre les oeuvres au fils de l'artiste, Claude Ruiz-Picasso, représentant les six héritiers au procès.

Par Miwa SUZUKI, Anne BEADE - © 2016 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !