Après le retrait des détecteurs de métaux :

Jérusalem: les autorités musulmanes maintiennent le boycott de l'esplanade des Mosquées


Publié / Actualisé
Les autorités musulmanes à Jérusalem ont demandé aux fidèles de continuer à boycotter l'esplanade des Mosquées malgré la décision d'Israël de retirer des détecteurs de métaux controversés installés à l'entrée du troisième lieu saint de l'islam.
Les autorités musulmanes à Jérusalem ont demandé aux fidèles de continuer à boycotter l'esplanade des Mosquées malgré la décision d'Israël de retirer des détecteurs de métaux controversés installés à l'entrée du troisième lieu saint de l'islam.

"Pas d'entrée dans la mosquée Al-Aqsa sur l'Esplanade jusqu'à ce qu'un comité technique du Waqf (organisme gérant les biens musulmans à Jérusalem-Est) fasse une évaluation de la situation et que la situation revienne à ce qu'elle était avant le 14 juillet", date d'une attaque contre des policiers israéliens qui avait conduit l'Etat hébreu à installer de nouveaux dispositifs de sécurité dont les détecteurs de métaux.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !