500 euros d'amende avec sursis :

Bachelot condamnée pour avoir accusé Nadal de dopage


Publié / Actualisé
L'ancienne ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot a été condamnée jeudi à Paris à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir accusé le tennisman espagnol Rafael Nadal de dopage, dans une émission télévisée l'an dernier.
L'ancienne ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot a été condamnée jeudi à Paris à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir accusé le tennisman espagnol Rafael Nadal de dopage, dans une émission télévisée l'an dernier.

Le tribunal correctionnel, qui a jugé Mme Bachelot coupable de diffamation, l'a en outre condamnée à verser 10.000 euros de dommages et intérêts au numéro 1 mondial de tennis. Il en demandait 100.000.

Par Florence PANOUSSIAN - © 2017 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !