Dans un pays accusé "d'épuration ethnique" :

Le pape rencontre la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi


Publié / Actualisé
Le pape François s'entretenait mardi avec la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, temps fort de son voyage dans un pays sous pression internationale car accusé d'"épuration ethnique" des musulmans rohingyas.
Le pape François s'entretenait mardi avec la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, temps fort de son voyage dans un pays sous pression internationale car accusé d'"épuration ethnique" des musulmans rohingyas.

Lors de cette rencontre d'environ 45 minutes dans la capitale administrative, Naypyidaw, ils devraient évoquer l'exode de plus de 620.000 Rohingyas au Bangladesh depuis fin août, avant de s'exprimer devant des représentants de la société civile et du corps diplomatique.

Par Peter STEBBINGS - © 2017 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !