Making of de l'AFP :

Valéry Giscard d'Estaing et l'accordéon


Publié / Actualisé
Plus jeune président de la Vème République lorsqu'il est élu en 1974, Valéry Giscard d'Estaing, mort le 2 décembre à l'âge de 94 ans, se voulait l'incarnation d'une modernité triomphante, issue du centre-droit libéral et démocrate-chrétien qui a bâti l'Europe d'après-guerre. Elu président à 48 ans, il bat sur le fil François Mitterrand et devient le premier non-gaulliste à s'emparer de l'Élysée dans une France qui enterre les Trente-Glorieuses et digère mai-68. Dans ses archives l'AFP a retrouvé les images qui illustrent ce changement d'époque (Photo AFP)
Plus jeune président de la Vème République lorsqu'il est élu en 1974, Valéry Giscard d'Estaing, mort le 2 décembre à l'âge de 94 ans, se voulait l'incarnation d'une modernité triomphante, issue du centre-droit libéral et démocrate-chrétien qui a bâti l'Europe d'après-guerre. Elu président à 48 ans, il bat sur le fil François Mitterrand et devient le premier non-gaulliste à s'emparer de l'Élysée dans une France qui enterre les Trente-Glorieuses et digère mai-68. Dans ses archives l'AFP a retrouvé les images qui illustrent ce changement d'époque (Photo AFP)

Son élection a fait souffler un vent de liberté sur le pays, après les présidences de Charles de Gaulle et Georges Pompidou. Aux réformes progressistes comme l'abaissement de la majorité à 18 ans ou la dépénalisation de l'avortement, le nouveau président ajoute un style inédit.

VGE s'affiche au ski ou sur un terrain de football, et n'hésite pas à convoquer sa fille sur ses affiches de campagne ou son épouse Anne-Aymone lors de vœux télévisés pour la nouvelle année.

Daniel Janin, un photographe de l’AFP aujourd’hui à la retraite, a raconté en 2017 à l’occasion du tournage d’une série vidéo intitulée “Mémoires de campagnes”, ses souvenirs de Valery Giscard d’Estaing et de la présidentielle de 1974.

Au début des années 1970, les couvertures photo du monde politique étaient encore très institutionnelles, avec des images souvent très classiques mais Daniel avait découvert à l’occasion d’une visite à Montmorency, un ministre qui changeait les règles. En pleine campagne, il  monte aussi sur scène pour un duo avec l’accordéoniste Yvette Horner. La photo de Giscard et de son accordéon allait participer à révolutionner le mode de communication des hommes politiques.

L'Auvergnat s'invite également chez les Français pour dîner, ouvre l'Elysée à des éboueurs maliens pour un petit-déjeuner de Noël, renouvelant une communication politique encore très cadenassée. Le très officiel ORTF est supprimé quelques mois après son arrivée au pouvoir.

Lire la suite ici

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !