Football :

C3: défaite cruelle mais logique de Lille face à l'Ajax


Publié / Actualisé
L'Ajax Amsterdam a renversé Lille en toute fin de match (2-1) et a fait un grand pas vers la qualification pour les 8e de finale de la Ligue Europa, jeudi au Stade Pierre-Mauroy. Les Néerlandais, supérieurs aux Nordistes, ont enregistré une victoire logique mais cruelle pour le Losc, qui avait ouvert le score contre le cours du jeu par Timothy Weah (73e).
L'Ajax Amsterdam a renversé Lille en toute fin de match (2-1) et a fait un grand pas vers la qualification pour les 8e de finale de la Ligue Europa, jeudi au Stade Pierre-Mauroy. Les Néerlandais, supérieurs aux Nordistes, ont enregistré une victoire logique mais cruelle pour le Losc, qui avait ouvert le score contre le cours du jeu par Timothy Weah (73e).

Habitués des joutes européennes, les Bataves ont fait parler leur expérience pour revenir au score sur un penalty très généreux inscrit par Dusan Tadic (87e), avant de prendre l'avantage par Brian Brobbey (90e). Un an et demi après deux confrontations à sens unique en Ligue des champions (3-0, 2-0), les Dogues, qui avaient pourtant rivalisé dans le jeu la saison dernière, ont cette fois semblé bien loin du niveau de l'Ajax. Le leader de L1 n'a jamais réussi à mettre en difficulté le leader du championnat des pays-Bas.

Pour contrer le 4-3-3 bien rôdé des Amstellodamois, Christophe Galtier avait réservé une petite surprise dans son 4-4-2 avec la titularisation de Weah au poste de milieu droit, derrière une attaque composée de Jonathan David et Yusuf Yazici. Après un premier quart d'heure équilibré, les Bataves ont mis la main sur le match et ont confisqué la balle, obligeant les Lillois à beaucoup courir pour tenter de le récupérer.

- Maignan décisif -

Logiquement, les hommes d'Erik ten Hag se sont créé des situations dangereuses, notamment par l'intermédiaire du Brésilien Antony, dont les frappes ont été captées par Mike Maignan (23e, 37e). Le gardien nordiste s'est surtout illustré en repoussant magnifiquement, à la manière d'un gardien de handball, la reprise à bout portant de l'ailier gauche ajacide (28e).

Privés de ballons, les Lillois ont éprouvé les pires difficultés à s'approcher de la surface de réparation adverse, et quand ils y sont parvenus, les défenseurs ont bien dégagé les ballons, à l'image de ce centre en retrait contré de Jonathan Bamba (43e) ou d'un superbe tacle de Daley Blind dans la surface devant Weah (45e).

Après la pause, le même scenario s'est reproduit avec des Néerlandais qui ont rapidement bousculé des Dogues dépassés par la maîtrise technique adverse. Davy Klaassen s'est procuré pas moins de trois occasions en trois minutes ! Il a d'abord été trop court d'un rien sur un ballon en profondeur de Lisandro Martinez (47e), puis il a manqué son geste dans la surface (48e), avant d'être devancé de justesse par Maignan (49e).

Puis c'est Blind, auteur d'une très grosse prestation, qui a envoyé sa reprise de volée au-dessus (64e), tandis que David Neres a tiré sur la barre après une intervention de Maignan dans les pieds de Klaassen (66e).

- Penalty sévère -

Archi-dominé, le Losc est pourtant parvenu à ouvrir le score sur sa première situation, en profitant d'une erreur adverse. Pressé par Zeki Celik, qui avait été lancé par le nouvel entrant Luiz Araujo, Nicolas Tagliafico n'a pas assez appuyé sa passe en retrait et Weah a glissé le ballon entre les jambes de Maarten Stekelenburg (1-0, 73e).

L'Ajax s'est alors rué à l'attaque, mais sans réussir à vraiment inquiéter la défense lilloise. Jusqu'à un penalty très sévère sifflé pour une faute de Renato Sanches sur Tagliafico. Sollicité par la VAR, l'arbitre a été consulter les images et a confirmé son premier jugement malgré les protestations nordistes. Tadic n'a alors pas tremblé pour égaliser (1-1, 87e). Et dans la foulée, Brobbey, servi par Klaassen, a offert la victoire aux siens en remportant son face à face avec Maignan (1-2, 90e).

Une issue très cruelle mais assez logique pour les Dogues, qui devront désormais réaliser un énorme exploit à Amsterdam dans une semaine pour voir les 8e de finale.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !