Mauvais décompte de Dominique Voynet (actualisé) :

220.000 voyageurs sur deux mois à La Réunion, et pas "200.000 touristes" pour les vacances


Publié / Actualisé
Alors que l'accueil des évacuations sanitaires (evasan) dans les hôpitaux de La Réunion est une source d'inquiétude pour certains, la directrice de l'ARS de Mayotte, Dominique Voynet, réagit à ces polémiques. Elle s'indigne notamment qu'une "partie de l'opinion réunionnaise n'accepte plus de recevoir des Mahorais, quand 200.000 touristes ont atterri sur leur île pour les vacances de Noël", dans les colonnes du Journal de Mayotte. Un chiffre qui est loin d'être exact : contacté, l'aéroport Roland-Garros indique qu'il décompte 100.000 voyageurs en décembre et 120.000 en janvier : 220.000 passagers, donc... sur deux mois entiers. (Photo DR)
Alors que l'accueil des évacuations sanitaires (evasan) dans les hôpitaux de La Réunion est une source d'inquiétude pour certains, la directrice de l'ARS de Mayotte, Dominique Voynet, réagit à ces polémiques. Elle s'indigne notamment qu'une "partie de l'opinion réunionnaise n'accepte plus de recevoir des Mahorais, quand 200.000 touristes ont atterri sur leur île pour les vacances de Noël", dans les colonnes du Journal de Mayotte. Un chiffre qui est loin d'être exact : contacté, l'aéroport Roland-Garros indique qu'il décompte 100.000 voyageurs en décembre et 120.000 en janvier : 220.000 passagers, donc... sur deux mois entiers. (Photo DR)

Dominique Voynet règle ses comptes dans le Journal de Mayotte. La directrice de l'ARS de Mayotte s'insurge devant les critiques qui fleurissent de part et d'autre concernant l'accueil des evasan. La Réunion reçoit de façon régulière (jusqu'à 5 evasan par jour) des patients mahorais en état critique, ne pouvait pas être soignés sur l'île aux parfums.

Après avoir fait le point sur la situation épidémique de Mayotte, où des renforts de la santé des armées et de la réserve sanitaire sont venus prêter main forte, Dominique Voynet s'inquiète aussi du rebond du virus à La Réunion, où notamment 107 cas cumulés de variants ont été identifiés, dont 96 sont des cas de variant sud-africain. L'occasion pour la directrice de l'ARS de Mayotte de s'étonner de la virulence à l'encontre des Mahorais : "je trouve assez paradoxal qu’une partie de l’opinion réunionnaise n’accepte plus de recevoir des Mahorais, quand 200.000 touristes ont atterri sur leur île pour les vacances de Noël !".

Contacté par Imaz Press, l'aéroport Roland Garros indique voir compté 100.000 voyageurs en décembre et 120.800 en janvier 2021 - alors que les vacances se tenaient jusqu'au 25 janvier. Soit 220.000 passagers (touristes mais pas seulement) sur deux mois entiers, remettant en cause le calcul effectué par la directrice de l'ARS de Mayotte.

D'autant plus que les statistiques de l’aéroport ne décomptent pas les passagers, mais les mouvements de passagers. Un aller et un retour comptent donc pour deux trajets, pour une seule et même personne. En décembre et janvier, il y a bien eu plus de 220.000 mouvements de passagers, mais, selon nos informations, seulement 117 053  arrivées, dont celles des personnes résidant à La Réunion et rentrant d’un voyage en Métropole ou à Mayotte

www.ipreunion.com / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

Kachane, Posté
Une alcoolémie s'impose !!!!
Alain, Posté
Que faut il retenir au final? des chiffres mal maitrisés de la part de DV ou bien la xénophobie de certains réunionnais à l'égard des mahorais?La palme du jour au premier commentaire: t'es mourant à Mayotte mais incapable de justifier de ta nationalité, crève! C'est beau...j'espère que vous avez la "certitude" de ne jamais tomber malade un jour à l'étranger....
Zorba16a, Posté
elle est encore rentée dans un mur..................
Charly, Posté
C'est l'herbe les gars , la bas les bonA dominik , vivement la retraite et le voyage à Woodstock
Alcool test, Posté
Madame merci de ne rien commenter car avant de monter au cocotier vous devriez regarder si out boyo lé prop.Alors il faut d'abord souffler dans le ballon lorsque la police vous le demande
Question qui fâche, Posté
Et on a contrôlé.l'alcoolomie des 200 000 touristes ?Je.dis ça ... je dis rien
Ginot, Posté
c quoi cette polémique d une autre époque, elle s y met aussi sur les réseaux sociaux , occupez vous de la population mahorais que les réunionnais on toujours cÃ'toyé, en bien ou en mal on a l habitude, c notre culture, si vous voulez faire la politique attendons 2022, l heure est a la gestion des malades
Hegel, Posté
Qu'est ce qu'elle raconte elle??? Quel rapport entre les évacuations sanitaires qui saturent les hÃ'pitaux et les touristes. Que je sache sans les évacuations sanitaires la Réunion serait toujours dans une position très confortable même si l'épidémie a un peu repris. ça reste maîtrisé au niveau de la Réunion, pas à Mayotte!!!
Quelle certitude avons nous, Posté
que les malades des évacuations sanitaires soient effectivement des mahorais et pas des comoriens ou des malgaches ou même des africains !Les non dit, les approximations, les demi mensonges de la communication gouvernementale nous ont rendu très méfiants pour ne pas dire soupçonneux !