Sport :

Coupe d'Europe de rugby: La Rochelle à la table des grands


Publié / Actualisé
Comme des grands! Les Rochelais, ultra-efficaces, se sont qualifiés avec la manière pour la première demi-finale de Coupe d'Europe de leur histoire en écrasant samedi les Anglais de Sale 45-21 dans leur stade Marcel-Deflandre.
Comme des grands! Les Rochelais, ultra-efficaces, se sont qualifiés avec la manière pour la première demi-finale de Coupe d'Europe de leur histoire en écrasant samedi les Anglais de Sale 45-21 dans leur stade Marcel-Deflandre.

La France est ainsi déjà assurée, pour la première fois depuis 2005, d'avoir trois représentants dans le dernier carré de la compétition avant les deux quarts de finale franco-français de dimanche, Bordeaux-Bègles-Racing 92 et Clermont-Toulouse. La Rochelle, qui joue les premiers rôles depuis le début de la saison dans le Top 14, a confirmé sur la scène européenne l'étendue de ses progrès.

Les Maritimes avaient déjà atteint une fois, en 2018, les quarts de finale de la "grande" Coupe d'Europe. Battus 29-17 à Llanelli, ils avaient pu mesurer ce qui les séparait encore du gratin continental. Mais de l'eau a coulé depuis entre les tours du vieux port et ils sont aujourd'hui beaucoup mieux armés pour rivaliser avec les meilleurs.

Victor Vito, Will Skelton, Dillyn Leyds... Ses joueurs de l'hémisphère Sud ont notamment été précieux face à Sale, troisième du championnat anglais et impressionnant la semaine dernière en huitième contre les Scarlets, au pays de Galles.

Même s'il aurait pu faire mieux face aux perches, l'ouvreur néo-zélandais Ihaia West a amené à la demi-heure de jeu, de deux coups de pied bien dosés, le premier essai d'un match cadenassé jusque-là.

Auteur d'un doublé, l'ailier sud-africain Raymond Rhule a permis à son équipe de prendre ses distances en deuxième période avant que Geoffrey Doumayrou, en aplatissant lui aussi à deux reprises, ne fasse définitivement gonfler le score.

"Discipline", s'est plusieurs fois époumoné à travers la vitre ouverte de sa cabine l'entraîneur rochelais Ronan O'Gara, intenable dans les tribunes vides de Deflandre.

Pénalisés à 13 reprises à Gloucester la semaine dernière, ses Rochelais l'ont été un peu moins cette fois, surtout dans le deuxième acte, par le même arbitre irlandais, Andrew Brace.

La Rochelle peut désormais rêver encore plus grand en attendant de connaître le nom de son adversaire dans le dernier carré. Même si les Anglais lui réussissent plutôt bien, il y aura plus de chances de tomber sur un Français.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !