Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Variant indien, enfance maltraitée, désescalade maintenue, double épidémie


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 10 mai au vendredi 14 mai 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 10 mai - Le variant indien aux portes de La Réunion
* Mardi 11 mai - Protection de l'enfance : "on ne veut pas une nouvelle affaire Elianna"
* Mercredi 12 mai - Covid-19 : la situation se dégrade, mais le plan de désescalade reste le même
* Jeudi 13 mai - Le Covid-19 et la dengue ont tué 21 malades et contaminés 2.819 personnes en une semaine
* Vendredi 14 mai - Régionales et droite locale : les électeurs ont changé, pas certains élus
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 10 mai au vendredi 14 mai 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 10 mai - Le variant indien aux portes de La Réunion
* Mardi 11 mai - Protection de l'enfance : "on ne veut pas une nouvelle affaire Elianna"
* Mercredi 12 mai - Covid-19 : la situation se dégrade, mais le plan de désescalade reste le même
* Jeudi 13 mai - Le Covid-19 et la dengue ont tué 21 malades et contaminés 2.819 personnes en une semaine
* Vendredi 14 mai - Régionales et droite locale : les électeurs ont changé, pas certains élus

• Lundi 10 mai - Le variant indien aux portes de La Réunion

Ce dimanche 8 mai 2021, la préfecture a confirmé la détection du variant indien, le B.1.617, à La Réunion. 11 marins indiens ont été testés positifs sur un navire qui est maintenu au mouillage, au large de la Grande Chaloupe. Les marins ont interdiction d'accoster. Quatre d'entre eux ont été hospitalisés dans un premier temps au CHU, deux d'entre eux sont retournés à bord du bateau dans la journée de dimanche. Les autorités assurent qu'en-dehors du passage à l'hôpital, aucun de ces marins n'a débarqué. Si le protocole sanitaire a tout de suite été mis en place pour isoler les marins et les dépister efficacement, leurs déplacements restent inconnus et tout inquiétude est légitime. La présence d'un nouveau variant sur l'île serait en effet mal venue, alors que le préfet envisage justement d'alléger progressivement les mesures sanitaires.

• Mardi 11 mai - Protection de l'enfance : "on ne veut pas une nouvelle affaire Elianna"

Le procès du meurtre de la petite Elianna, jugé aux assises il y a quelques jours, a fait ressortir certaines failles en matière de protection de l'enfance. Si les services sociaux du Département estiment faire le nécessaire, des associations pointent du doigt une lenteur administrative et un manque de communication dangereux

• Mercredi 12 mai - Covid-19 : la situation se dégrade, mais le plan de désescalade reste le même

Alors que la situation sanitaire s'est largement dégradée cette semaine, le calendrier de désescalade reste pour l'heure le même. La Réunion a enregistré 1.193 nouveaux cas en une semaine, ainsi que 16 décès. Trois autres décès ont été annoncés, survenus entre le 1er et le 3 mai, et qui auraient donc dû être comptabilisés lors du bulletin de la semaine passée. Le taux d'incidence continue de grimper et atteint les 139,8 pour 100.000 habitants. "Si à ce stade la dégradation de la situation sanitaire ne remet pas en cause le plan de désescalade, une remobilisation est absolument nécessaire" souligne la préfecture

• Jeudi 13 mai - Le Covid-19 et la dengue ont tué 21 malades et contaminés 2.819 personnes en une semaine

La dengue continue de gagner du terrain. inq nouveaux décès ont été enregistrés en l'espace d'une semaine. Un triste record depuis le début de l'année. Au total, dix personnes sont mortes depuis le 22 avril, soit en seulement trois semaines. 1.626 malades ont été recensés en sept jours. Au cours de la même période, le Covid-19 a provoqué 16 décès et contaminé 1.193 personnes. Au total, en une semaine cette double épidémie a tué 21 malades et contaminés 2.819 personnes. Des chiffres d'autant plus alarmants qu'ils n'ont aucune tendance à la baisse pour le moment

• Vendredi 14 mai - Régionales et droite locale : les électeurs ont changé, pas certains élus

Ça y est "l'union des droites et des centres" est bel et bien lancée. Après Michel Fontaine et d'André Thien Ah Koon ce dimanche 2 mai 2021, certains maires, le président du Conseil départemental, certains sénateurs et un ancien sénateur-maire sont entrés dans la danse ce mardi 4 mai et soutiennent Didier Robert, le président sortant candidat à sa succession. L'image est belle et fraternelle. Mais pas sûr qu'elle passe au sein de la population réunionnaise, loin d'être dupe sur le passé et le passif entre certains de ces élus. Les électeurs ont en effet, changé. Le soutien d'un maire n'est plus la garantie d'une victoire acquise, loin de là.  Tout le monde le sait dites-vous ? Pas certains élus visiblement...

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !