Covid-19 :

20 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin en France, annonce Macron


Publié / Actualisé
Vingt millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi Emmanuel Macron dans un tweet, permettant au gouvernement d'atteindre l'objectif qu'il s'était fixé. "20 millions de Français vaccinés !", a également écrit le Premier ministre Jean Castex sur les réseaux sociaux. "À tous ceux qui se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : merci pour votre engagement et votre exceptionnelle mobilisation. À tous nos compatriotes éligibles qui ne sont pas encore vaccinés : rendez-vous sur santé.fr.", a-t-il ajouté.
Vingt millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid-19 en France, a annoncé samedi Emmanuel Macron dans un tweet, permettant au gouvernement d'atteindre l'objectif qu'il s'était fixé. "20 millions de Français vaccinés !", a également écrit le Premier ministre Jean Castex sur les réseaux sociaux. "À tous ceux qui se sont mobilisés pour atteindre cet objectif : merci pour votre engagement et votre exceptionnelle mobilisation. À tous nos compatriotes éligibles qui ne sont pas encore vaccinés : rendez-vous sur santé.fr.", a-t-il ajouté.

Le nombre exact de personnes primo-vaccinées n'était pas disponible dans l'immédiat. Selon les derniers chiffres publiés vendredi soir, 19.706.931 personnes avaient reçu au moins une injection et 8.705.141 personnes avaient reçu deux injections (soit 13% de la population totale et 16,6% de la population majeure).

Dans la matinée, Jean Castex s'était dit "raisonnablement optimiste" d'atteindre samedi l'objectif des 20 millions, lors d'une visite du centre de vaccination de la Porte de Versailles à Paris.
Le gouvernement s'était fixé comme objectif d'atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard.

"C'est un moment très important pour l'ensemble du pays parce que cela conforte les perspectives de sortie de crise qui sont également confortées par l'évolution des données de l'épidémie qui régresse partout" en France, avait ajouté Jean Castex à la Porte de Versailles. "L'objectif suivant, c'est 30 millions de primo-vaccinés, c'est à notre portée", avait insisté le Premier ministre, alors que la campagne sera ouverte à tous les adultes, sans distinction d'âge, le 15 juin.

AFP

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Ils nous avaient annoncé que tout le monde serait vacciné à l'été. On en est très loin... Encore une promesse qui tombe à l'eau, c'est ballot! Et pourtant, ils ont annoncé les uns et les autres et une bonne dizaine de fois que la campagne de vaccination s'accélérait. Il serait temps qu'ils trouvent l'accélérateur !