Covid-19 :

Face à la saturation des hôpitaux, les Antilles contraintes de trier leurs patients


Publié / Actualisé
Aux Antilles, les services hospitaliers doivent faire face à un afflux de malades sans précédent en France. Cette situation dramatique oblige le personnel soignant à faire un terrible choix entre patients prioritaires ou pas
Aux Antilles, les services hospitaliers doivent faire face à un afflux de malades sans précédent en France. Cette situation dramatique oblige le personnel soignant à faire un terrible choix entre patients prioritaires ou pas

"Cet homme non vacciné, atteint de la Covid-19, va mourir dans quelques heures. Il n’est pas éligible à la réanimation, mais il est sous morphine pour abréger ses souffrances. Ici, le tri des patients c’est le quotidien", témoigne Joël, urgentiste martiniquais, sur Twitter.

La situation est tout aussi dramatique en Guadeloupe. "Les malades au-dessus de 50 ans et ceux en dessous ayant au moins un facteur de comorbidité ne sont plus intubés", indiquent deux infirmières de Dunkerque à la Voix du Nord.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés dans les services de soins critiques est toujours au dessus des 2.000 patients, selon les données publiées jeudi par les autorités sanitaires. Avec 186 personnes placées en réanimation ces dernières 24 heures, les services de soins critiques accueillent jeudi 2.049 patients (2.054 mercredi). Cet indicateur, scruté de près par les autorités sanitaires, était passé sous la barre des 1.000 patients le 7 juillet.

Le nombre d'hospitalisations continue aussi d'augmenter avec 10.392 patients atteints du Covid (10.336 mercredi), dont 976 en 24 heures.

Plus de 300 médecins, infirmiers et aides-soignant ont été envoyés en renfort vendredi en Guadeloupe et en Martinique, d’où une dizaine de malades devraient être évacués vers la métropole dans les prochains jours, a indiqué le ministère de la Santé.

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Vincentime, Posté
Est-ce que des "journalistes" ont pris contact avec leur collègue sur place vous avoir leur version de la situation ' Contact avec des soignants pour qu'ils décrivent leur quotidien au boulot' Contact avec d médecins pour qu'ils expliquent leur difficultés' En gros un travail de journaliste quoi...Parce que des témoignages de soignants et medecin antillais martiniquais il y en a sur divers réseaux sociaux et sont loin de ce qui est décrit dans cet article. Qui ment' Qui croire'Autant d'informations graves et contradictoires relayées depuis plus d'un an ne permettent pas d'avoir un avis éclairé sur la situation réelle et à venir sur le pass sanitaire sur le vaccin...Est-ce délibéré ' 'Tous nous avons déjà qq morceaux de réponses mais voulons nous vraiment la vérité ' (Bonne journée à vous aussi - Webmaster)
Et les aéroports , Posté
Et personne ne parle des aéroports ' Ces îles n'avaient pas de cas variant au départ.